Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Hébergement Campings Ariège (09) [09700] Camping le Canteraines - Le Vernet

[09700] Camping le Canteraines - Le Vernet

balade1

Camping le Canteraines
 
Lieu dit le Château
09 700 LE VERNET
Tél : 05 61 683 079
Site : ariegecamping.com
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Le château de Canteraines est une ancienne ferme école du 19 ème siècle.

Il vous propose emplacements tente, location de Tipis.

Vous êtes proche d'une rivière, pour faciliter votre accés au coup du soir.

Les balades et les randonnées sont possibles en montant vers les montagnes.

Nous sommes un lieu d'information, le meilleur juge c'est vous . Contactez (mèl ou téléphone) le camping pour vous faire votre propre opinion, elle vous correspond.
 

Actualités

  • Poney Session 2012 (05.01.12)
    Nous reprenons le communique de presse du 02/01/2012 de l'équipe de Poney Session.
    Il nous annonce les dates de la Poney Session 2012 qui se déroulera du 8 au 11 mars 2012 à Saint-Lary-Soulan.
    Lire la suite...

  • Saint-Pé-de-Bigorre. Terroir de randonnées est le titre de l'article paru dans la Dépêche du Midi de ce jour.

    Après un travail remarquable de sa commission sentiers et randonnées, sous la houlette de Gabriel Brie, l'office de tourisme de Saint-Pé a édité des fiches de randonnées pédestres afin de partir en toute sécurité sur les sentiers des coteaux, de la montagne ou même du village. Au nombre de 10, ces sentiers balisés peuvent accueillir, selon les difficultés, les familles ainsi que les plus sportifs. De plus, 3 randonnées encadrées par des accompagnateurs en montagne sont organisées tout au long de l'été. Tous les mardis après-midi, une sortie sur le sentier de découverte en milieu karstique (la Pale) est programmée. Cette sortie accompagnée est gratuite (financée par la réserve naturelle régionale du Pibeste-Aoulhet). Les mercredis soirs, direction le Mousqué pour une balade nocturne gourmande (20 € par personne avec tarif dégressif pour famille de 4) puisque des grillades sont préparées et dégustées sur le plateau. Descente à la lampe torche. Puis, le jeudi, c'est l'Aoulhet qui attend les plus sportifs avec une sortie à la journée (28 € par personne). Ces randonnées ne sont pas réservées aux touristes ! Saint-Péens, Hauts-Pyrénéens, Aquitains… venez marcher et découvrir Saint-Pé ! Un point commun à ces sorties : les inscriptions, obligatoires, s'effectuent à l'office de tourisme.
    Renseignements au 05.62.41.88.10 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

    Convivialité, beauté des paysages, sécurité, qualité… riment avec randonnées à Saint-Pé.

    La Dépêche du Midi
    Lire la suite...
  • La cyclosportive " Barousse Balès "  a rassemblé, pour sa 10e édition, 731 engagés sur les trois circuits, c'est la plus grosse affluence depuis sa création. L’affluence avoisine les 1 500 personnes  durant ce week-end du 12 août. Montréjeau Cyclo Club et de la Communauté de communes de Barousse déploie près de 120 bénévoles pour assurer l'accueil et la sécurité. La renommée de cette épreuve devient européenne puisque les participants viennent de France, d'Espagne, d'Angleterre et même d'Allemagne. Les concurrents sont partis à l'assaut des trois grands cols inscrits au programme : Azet, Peyresourde et le Port de Balès.
    Le parcours de 138 km, a vu la victoire de Jean-Marc Goudinen compagnie de Mathieu Dumont, natif de Mauléon-Barousse, pour la fin du podium c'est Damien Garcia de Langon.
    Chez les féminines, la victoire du 138 km revient à l'Espagnole Virginia Lotina.

    Auguste Couthino de Luchon remporte le parcours de 117 km, pour la deuxième année consécutive,  en devançant l'espagnol Lucas Casas.
    Séverine Zanghiery de Saint-Girons s’impose dans la catégorie féminine pour le parcours 117 km. Au-delà de la compétition et des deux parcours sportifs, l’organisation proposait  une randonnée cyclotouriste de 80 km. Cette dernière a conquis une centaine d'amoureux de la petite reine sur les routes de la Neste et de la Barousse. Aucun classement, seulement le plaisir de rouler en groupe et franchir la ligne d'arrivée en compagnie de cyclosportifs. Pour connaître tous les résultats et parcourir les photos, vous pouvez vous rendre sur le site suivant : www.barousse-bales.fr
    Lire la suite...

  • Le superbe fiasco du match des six Nations de samedi sera régularisé le dimanche 4 mars à 16 h. On pourra assister au match France - Irlande. Balade Rando Pyrénées a une pensée pour tous les supporters déçues d'avoir dû quitter les tribunes frustres. Nous comprenons votre colère et regrettons irrespect des instances du rugby professionnel. Merci d’avoir gâcher la fête et l’image du Rugby français.
    Lire la suite...
  • Nous présentons nos condoléances aux familles frappés par le deuil suite aux accidents de montagnes.

    Nous en profitons pour rappeler que même une randonnée, une course, une balade en montagne se préparent un minimum pour minimiser les risques existants.

    La montagne est traite, elle vous surprend à chaque sortie et vous rappelle que le risque 0 n'existe pas.

    Il est préférable si vous ne connaissez par le milieu de vous informer auprès des spécialistes du secteur. Il s’agit de bon sens comme dans toutes les activités sportives pour mettre toutes les chances de votre côté il est judicieux de connaitre l’adversaire.
    La montagne est un monde merveilleux avec ces décors féeriques et ces risques associés, un monde de silence et de respect, un espace de découverte, …
    Elle a ses règles. Respectons-les !!!
    Lire la suite...
  • Nous vous proposons un article fort intéressant sur le Piment Espelette publié dans l'Express.

    Piment d'Espelette, devenu "le caviar pourpre" du Pays basque


    ESPELETTE (Pyrénées-Atlantiques) - La production du piment d'Espelette (Pyrénées-Atlantiques) explose grâce à la notoriété acquise à travers son Appellation d'origine contrôlée (AOC) qui fait vivre quelque 170 producteurs pour le plaisir d'épiceries fines et chefs étoilés.

    Un couple d'agriculteurs Panpi Olaizola (D) et Leire Ithurralde font leur récolte de piments d'Espelette, le 21 août 2012

    A la ferme Belazkabieta d'Espelette, nichée au pied du Mondarrain (749 m), le couple formé par Panpi Olaizola et Leire Iturralde s'apprête à récolter le fruit de 9.000 pieds de piment plantés au printemps sur 0,4 ha.

    "C'est un travail entièrement manuel, il faut revenir sans cesse à la tâche, le piment ne peut être ramassé que lorsqu'il est rouge à 100 %" explique Panpi Olaizola.

    La récolte est strictement réglementée, puisque l'Appelation d'origine contrôlée obtenue en mai 2000 et qui s'est enrichie en 2008 d'une "Appellation d'origine protégée", prévoit qu'elle doit être manuelle, exclure les "piments blessés, fendus ou nécrosés" et doit être terminée le 30 novembre.

    "Le piment mis en corde doit avoir un épiderme sans défaut. Il mesure entre sept et 14 centimètres. Une corde peut comprendre jusqu'à 100 piments," précise Leire Iturralde.

    La poudre de piment doit elle provenir exclusivement d'une même exploitation et ne contenir ni colorant, ni additif, ni conservateur.

    Le terroir AOC, blotti contre le piémont pyrénéen autour d'Espelette, s'étend sur dix communes du Labourd (une des sept provinces du Pays basque) et concerne seulement une centaine d'hectares, qui jouissent de températures douces en été, d'une pluviométrie unique en France à cette altitude et d'une brise naturelle créée par un relief tourmenté.

    Ici, on parle de "caviar pourpre" depuis que le piment a obtenu l'AOC, devenant la seule épice jouissant de titre en France.

    Grâce à cette appellation, la production a doublé en quatre ans, atteignant 156 tonnes. Le chiffre d'affaires généré par la filière en 2011 représente 9 millions d'euros, selon le Syndicat de l'AOP Piment d'Espelette, qui, en poudre, se vend à 48 EUR le kilo.

    Très apprécié des grands chefs

    Sur cette période le nombre de producteurs a augmenté de 60%.

    "L'effondrement de certains cours agricoles (porc, lait) a amené des producteurs à revenir au piment d'Espelette, permettant le maintien de certaines exploitations agricoles", explique à l'AFP la présidente du syndicat Martine Damois.

    "L'AOP bénéficie désormais d'une demande du marché national en épiceries fines, magasins de terroir, restaurateurs et grossistes", précise-t-elle.

    Le piment connaît aussi une demande à l'export de pays européens, du Canada et des Etats-Unis, et de pays asiatiques (Japon).

    La filière, précise-t-elle, génère 650 emplois directs.

    Le couple de jeunes trentenaires de la ferme Belazkabieta a lui repris l'exploitation familiale construite en 1834.

    Y cultivait-on déjà le piment d'Espelette, venu du Mexique et débarqué dans les mallettes de Christophe Colomb avant d'arriver en France, aux alentours du XVIe siècle '

    "Les femmes le cultivaient pour un usage domestique", raconte Panpi Olaizola: "Mes parents l'ont commercialisé à partir de 1972".

    Le piment d'Espelette est aussi très apprécié des grands chefs.

    Le chef trois étoiles Michel Guérard de l'hôtel-restaurant "Les Prés d'Eugénie" à Eugénie-les-Bains (Landes), est l'un de ses ambassadeurs.

    Il "est voluptueux composé d'arômes complexes, à la fois délicat et sensuel. Il dégage un parfum de fruits d'été séchés. Tout peut se marier avec lui à condition qu'on l'utilise avec parcimonie", témoigne-t-il.

    Le succès a cependant son revers: les terres, dont les prix flambent, pourraient intéresser de grands groupes agroalimentaires qui chercheraient ainsi à monopoliser un marché rémunérateur.

    "Nous devons garder la main", dit Mme Damois: "Nous tentons actuellement de durcir le cahier des charges pour que la filière reste protégée".  l'auteur et contribue également à la rédaction d'articles dans plusieurs magazines de rando
    Lire la suite...
  • Assises du Rugby (20.03.12)

    Aujourd'hui débute les premières Assises nationales du rugby français. Cette réunion rassemble environ 180 acteurs du monde du Rugby pour trois jours de débats au siège de la Fédération française de rugby (FFR), ont été ouvertes mardi matin par le président de la Fédération Française de Rugby, Pierre Camou.

    Les acteurs de la réunion devront à débattre sur cinq thèmes pré-définis :
     
    "les équipes de France et l'excellence sportive du rugby français", lors duquel sera abordée la question cruciale du calendrier des compétitions, et
    "le club et le développement de la pratique rugbystique en France". "Organisation et relations institutionnelles du rugby français", "développement des ressources et rayonnement économique du rugby"  "le jeu, les valeurs et les acteurs du jeu" La journée de jeudi sera consacrée à la synthèse des travaux.

    Lire la suite...

  • Lors de sa visite en Ariège, le président de tous les français, M. Nicolas Sarkozy, à reconnu que pour lui la réintroduction de l'ours était une erreur. Le débat est resté latent depuis des années, la polémique est elle la solution ?

    L'ours est présent depuis des siècles au cœur des Pyrénées, il en est même un des symboles. Je comprends le désarroi des éleveurs mais ne comprends pas leur combat eux les amoureux de la nature. Eux qui par leur choix professionnel s'engage à subir les aléas de la nature. Eux qui connaissent le bienfait des abeilles, ... Ces travailleurs de l'ombre qui par leur travail nourrissent une population en côtoyant chaque jour le danger des éléments naturels. On ne parle pas écologie ou écologiste on parle d'amoureux de la liberté et des grands espaces, on parle de personnes dites « rustres » mais juste. Pourquoi prônent-ils l'extinction d'une race. Pourquoi souhaitent-ils voir disparaitre un être vivant de leur belle montagne. Eux qui savent que nous sommes tous les êtres indissociables de la chaine de la vie.

    Vous avez peur de l'ours comme prédateur de vos troupeaux, je le comprends. Vous êtes comme beaucoup d'entre nous les esclaves d'un système économique.

    J'aurais trouvé judicieux que l'on vous propose de revenir à des temps ancestraux avec les progrès liés à notre évolution.  Dans un acte non politique, mais humain, entendre d'un représentant du peuple que nous nous devons de conserver pour les générations futures la vie des espèces présentes sur notre territoire. Que la solution est le fruit d’une  solidarité nationale, qui réside dans des moyens humains et financiers pour protéger votre troupeau. Que l'on mette en place un « grenelle de l'ours » avec des études, des concertations et des solutions appliquées pour tous.

    Lire la suite...

  • L'association "les Amis de la Voie Verte" organise cette année le Challenge de la Voie Verte.
    Il consiste à participer aux diverses courses suivantes :
    La Bastidienne Les Foulées Vernajouloises La Montéloise La Cadarcétoise La cours Y Verte pour cumuler des points. Seule la course principale compte pour l'attribution des points du challenge. Nous trouvons intéressant de promouvoir ce type challenge, et nous félicitons l'association "les Amis de la Voie Verte" pour le travail accomplis par toutes cette équipe de bénévoles.
    Lire la suite...
  • Follement Cheval (17.08.12)

    Nous vous rappelons le début aujourd'hui de la manifestation " Follement Cheval" au Clos de Césame à Saint Médard (31360). Ce festival équestre dure trois jours, jusqu'à dimanche soir, pour les cavaliers. Il  propose aux publics une exposition ce dimanche 19 août autour du cheval, si vous êtes à proximité pensez si.
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.