Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Hébergement Campings Ariège (09) [09700] Camping le Canteraines - Le Vernet

[09700] Camping le Canteraines - Le Vernet

balade1

Camping le Canteraines
 
Lieu dit le Château
09 700 LE VERNET
Tél : 05 61 683 079
Site : ariegecamping.com
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Le château de Canteraines est une ancienne ferme école du 19 ème siècle.

Il vous propose emplacements tente, location de Tipis.

Vous êtes proche d'une rivière, pour faciliter votre accés au coup du soir.

Les balades et les randonnées sont possibles en montant vers les montagnes.

Nous sommes un lieu d'information, le meilleur juge c'est vous . Contactez (mèl ou téléphone) le camping pour vous faire votre propre opinion, elle vous correspond.
 

Actualités


  • Nous vous proposerons prochainement les éditions " les Requins Marteaux " , édition atypique spécialisés dans la Bande Dessinée.

    Fondé en 1991 par Guillaume Guerse, Marc Pichelin et Bernard Khatou, Les Requins Marteaux est un collectif à géométrie variable : à la fois éditeur, producteur de films, concepteur d'expositions et organisateur du festival Rétine, son approche tentaculaire décline sur différents supports l'univers souvent irrévérencieux et sans concessions des auteurs de la maison.
    Très vite rejoint par Pierre Druilhe et Moolinex, le collectif crée et anime ensemble le journal « Ferraille », qui connaît une première vie en kiosque de 1996 à 2001.

    En 2003, Felder, Cizo et Winshluss reprennent la direction éditoriale du titre qui devient alors "Ferraille Illustré" et accueille la crème de la scène graphique contemporaine. Le ton volontiers décalé de la revue s'appuie sur un efficace sens du détournement.
    En marge du journal, le catalogue des Requins Marteaux va rapidement s'étoffer pour compter désormais près d'une centaine de titres. Le soin apporté à la fabrication des ouvrages, ainsi qu'une ligne éditoriale exigeante située au carrefour de la bande dessinée, de l'illustration et de l'art contemporain sont récompensés en 2009, par l'obtention du prix du meilleur album au Festival d'Angoulême pour le Pinocchio de Winshluss.
    Ce même Winshluss qui – avec son complice Cizo – va contribuer à émanciper l'esprit "Ferraille" du support livre pour lui faire notamment prendre vie sous forme de courts-métrages d'animation et d'expositions de grande envergure.

    Malgré la tourmente de l'année 2011 et les problèmes financiers auxquels la maison a dû faire face, la volonté et l'énergie de continuer à faire exister des projets singuliers autour de la bande dessinée sont bel et bien là. 


    Ils présenteront leurs livres du premier trimestre en exclusivité au festival d'Angoulême 2012 et vous invitent à les retrouver sur le stand N50 du Nouveau Monde pour :
    le Verre du rescapé : apéritif de la mort sur le stand des Requins   le vendredi 27 à 18h le Brunch Villemollois : sangria express et saucisses de Hamster      le samedi 28 à 13h le Pot de l'amitié franco-suédoise : lancement de Rayon Frais (une anthologie de bande dessinée suédoise) le samedi 28 à 19h.
    Lire la suite...

  • Le Secours Catholique de Bayonne en partenariat avec Alliance ciné, Amnesty International ( groupe Biarritz - Anglet) et  CCFD Terre Solidaire (délégation Pays Basque) propose le 1 er Festival International du Film des Droits de l'Homme au Pays Basque. Ce festival se déroulera du 9 au 11 février 2012.
    Il présente cinq films dans sa programmation avec un débat aprés chaque séance. Pour les renseignements, vous pouvez contacter le 05 59 507 087.
    La programmation est visible dans l'agenda culturel, avec une présentation détaillée des films :
    Un business Florissant L'Enfer au Paradis Génération Perdue Ctrl+alt+supr - Palestine 2008  Vous n'aimez pas la Vérité, 4 jours à Guantanamo.
    Bon festival !
    Lire la suite...

  • Le monde des producteurs de lait de brebis Basque est en colère. Ces derniers jours, ils sont réalisés des actions coup de poing pour exprimer leur mécontentement en déversant des milliers de litres de lait, à Pau et Biarritz. Hier matin, 19 janvier 2012, la C.L.P.B. coopérative laitière du Pays Basques a offert 4 000 yaourts aux Restos du Coeur. Un geste de solidarité et une symbolique, la précarité n'est pas le fruit d'une constante économique actuelle. La demande des producteurs est légitimes. Ils demandent simplement que l'accord passé avec les industriels transformateurs soit appliqué. Les industriels favorisent, à ce jour, l'importation de lait extérieur aux Pays Basque. Cette stratégie économique entraine une surproduction des agriculteurs locaux de l'ordre 1,35 millions de litres. Avec l'augmentation constante des coûts de transport, espérons un changement de stratégie pour la sauvegarde d'emploi locaux.
    Lire la suite...

  • Le Parc national des Pyrénées développent sont accessibilité aux personnes à mobilités réduites. Nous vous proposons de parcourir l'article du site Handicap.fr pour vous informer sur les 4 nouveaux sites accessibles dans le massif haut pyrénéen.
    Lire la suite...

  • Nous tenions à relayer l'article de "La République de Pyrénées.fr" de ce jour pour mettre en avant la situation du salon du livre de Pau 2012.

    "Plusieurs éditeurs locaux et régionaux, "ne font que constater une situation" à 24 heures de l'ouverture de l'événement littéraire de l'automne. "Nous avions 4 100 m2 à la foire expo, dans le hall Béarn. Cela marchait très bien là-bas, le public suivait. Nous avions une belle manifestation… Nous avons été réduits en arrivant au Palais Beaumont avec 2 100 m2. Cette année, tout se passera sous trois chapiteaux (environ 1 275 m2), installés place Marguerite-Laborde et derrière la médiathèque. Nous avons tous des stands de trois ou cinq mètres… Comment voulez-vous exposer les ouvrages et attirer le public ! Bientôt, on se retrouvera dans un patio !"
    "D'autant que les livres n'aiment pas l'eau et qu'ils risquent fort de se détériorer", clame un autre. "Cette année, le thème est les Pyrénées. Seulement, on nous relègue derrière la médiathèque. Qui viendra nous voir ? Nous n'avons qu'une heure pour installer notre stand et décharger nos livres car nous sommes obligés de passer par un accès pompier. Comment ferons-nous pour le réassort ?", se demande un autre. "C'est simple, on veut tuer cette manifestation".
    Les commentaires vont bon train pour dénoncer "une mauvaise organisation" de Pau-Pyrénées fête le livre. Le public jugera dès demain vendredi et jusqu'à dimanche. On ne peut que les encourager à venir nombreux découvrir les livres régionaux et pyrénéens, derrière la médiathèque : ils trouveront de beaux livres, des idées cadeaux mais aussi quelques pépites !"

    Malgré la situation et un choix politique discutable, nous vous souhaitons à tous un bon salon !!
    Lire la suite...
  • Nous vous proposons un article fort intéressant sur le Piment Espelette publié dans l'Express.

    Piment d'Espelette, devenu "le caviar pourpre" du Pays basque


    ESPELETTE (Pyrénées-Atlantiques) - La production du piment d'Espelette (Pyrénées-Atlantiques) explose grâce à la notoriété acquise à travers son Appellation d'origine contrôlée (AOC) qui fait vivre quelque 170 producteurs pour le plaisir d'épiceries fines et chefs étoilés.

    Un couple d'agriculteurs Panpi Olaizola (D) et Leire Ithurralde font leur récolte de piments d'Espelette, le 21 août 2012

    A la ferme Belazkabieta d'Espelette, nichée au pied du Mondarrain (749 m), le couple formé par Panpi Olaizola et Leire Iturralde s'apprête à récolter le fruit de 9.000 pieds de piment plantés au printemps sur 0,4 ha.

    "C'est un travail entièrement manuel, il faut revenir sans cesse à la tâche, le piment ne peut être ramassé que lorsqu'il est rouge à 100 %" explique Panpi Olaizola.

    La récolte est strictement réglementée, puisque l'Appelation d'origine contrôlée obtenue en mai 2000 et qui s'est enrichie en 2008 d'une "Appellation d'origine protégée", prévoit qu'elle doit être manuelle, exclure les "piments blessés, fendus ou nécrosés" et doit être terminée le 30 novembre.

    "Le piment mis en corde doit avoir un épiderme sans défaut. Il mesure entre sept et 14 centimètres. Une corde peut comprendre jusqu'à 100 piments," précise Leire Iturralde.

    La poudre de piment doit elle provenir exclusivement d'une même exploitation et ne contenir ni colorant, ni additif, ni conservateur.

    Le terroir AOC, blotti contre le piémont pyrénéen autour d'Espelette, s'étend sur dix communes du Labourd (une des sept provinces du Pays basque) et concerne seulement une centaine d'hectares, qui jouissent de températures douces en été, d'une pluviométrie unique en France à cette altitude et d'une brise naturelle créée par un relief tourmenté.

    Ici, on parle de "caviar pourpre" depuis que le piment a obtenu l'AOC, devenant la seule épice jouissant de titre en France.

    Grâce à cette appellation, la production a doublé en quatre ans, atteignant 156 tonnes. Le chiffre d'affaires généré par la filière en 2011 représente 9 millions d'euros, selon le Syndicat de l'AOP Piment d'Espelette, qui, en poudre, se vend à 48 EUR le kilo.

    Très apprécié des grands chefs

    Sur cette période le nombre de producteurs a augmenté de 60%.

    "L'effondrement de certains cours agricoles (porc, lait) a amené des producteurs à revenir au piment d'Espelette, permettant le maintien de certaines exploitations agricoles", explique à l'AFP la présidente du syndicat Martine Damois.

    "L'AOP bénéficie désormais d'une demande du marché national en épiceries fines, magasins de terroir, restaurateurs et grossistes", précise-t-elle.

    Le piment connaît aussi une demande à l'export de pays européens, du Canada et des Etats-Unis, et de pays asiatiques (Japon).

    La filière, précise-t-elle, génère 650 emplois directs.

    Le couple de jeunes trentenaires de la ferme Belazkabieta a lui repris l'exploitation familiale construite en 1834.

    Y cultivait-on déjà le piment d'Espelette, venu du Mexique et débarqué dans les mallettes de Christophe Colomb avant d'arriver en France, aux alentours du XVIe siècle '

    "Les femmes le cultivaient pour un usage domestique", raconte Panpi Olaizola: "Mes parents l'ont commercialisé à partir de 1972".

    Le piment d'Espelette est aussi très apprécié des grands chefs.

    Le chef trois étoiles Michel Guérard de l'hôtel-restaurant "Les Prés d'Eugénie" à Eugénie-les-Bains (Landes), est l'un de ses ambassadeurs.

    Il "est voluptueux composé d'arômes complexes, à la fois délicat et sensuel. Il dégage un parfum de fruits d'été séchés. Tout peut se marier avec lui à condition qu'on l'utilise avec parcimonie", témoigne-t-il.

    Le succès a cependant son revers: les terres, dont les prix flambent, pourraient intéresser de grands groupes agroalimentaires qui chercheraient ainsi à monopoliser un marché rémunérateur.

    "Nous devons garder la main", dit Mme Damois: "Nous tentons actuellement de durcir le cahier des charges pour que la filière reste protégée".  l'auteur et contribue également à la rédaction d'articles dans plusieurs magazines de rando
    Lire la suite...



  • 3es CONFRONTATIONS DE LA MONTAGNE REBELLE

    jeudi 27 septembre 2012 - 9h30 à l'Hospitalet

    Territoires en marge : un cas d'école


    Préoccupation majeure de notre société, l’éducation et l’avenir de la jeunesse sont une priorité nationale. Elle se confronte à de nombreux problèmes et fait l’objet de débats et polémiques incessants. Au cœur de ce sujet sensible surgissent des questions, des anxiétés, des impasses : décrochage scolaire, panne de l’ascenseur social, augmentation des inégalités, chômage des jeunes...
    De nouveaux modèles peuvent-ils émerger ?
    Quelles expérimentations innovantes à mettre en œuvre pour demain ?

    Des territoires fracturés côtoient des territoires délaissés
    Là où la ville se confronte à de vives fractures sociales, les zones rurales et de montagne subissent une déscolarisation sans précédent... Deux univers se désagrègent sans se voir. Les uns, vivent de plein fouet les surcharges, les manques de moyens mais aussi les tensions culturelles et sociales qui surgissent dès le plus jeune âge. Les autres tentent de conserver des écoles qui disparaissent une à une, laissant en friche toute idée de resocialisation locale. Non, l’école n’est plus la même partout en France...

    Territoires en marge : une ressource insoupçonnée ?
    Ces territoires ruraux constituent, par nature, un terreau favorable au renouvellement des pratiques éducatives. Une pépite ignorée où la décentralisation donne pourtant aux collectivités territoriales des marges de manoeuvre nouvelles, où la mobilisation des parents, des enseignants et de collectifs démontre que ces territoires sont de véritables laboratoires d’idée. Des lieux d’expérimentation et d’innovation où peuvent se conjuguer culture, connaissance, accès au monde réel et aux métiers, confiance, brassage de proximité, transmission intergénérationnelle, coopération, individuation, valeurs collectives, socialisation qui génèrent un effet positif sur l’intégration sociale et la réussite scolaire.

    Cas d’école. Le «faible» sera-t-il le levier du «fort» ? Les territoires en marge constituent-ils une ressource insoupçonnée pour l’ensemble de la cité ?
    Intervenants
    :

    Marc CARBALLIDO, vice-président du Conseil régional Midi-Pyrénées,
    Pierre CHAMPOLLION, président de l’Observatoire de l’Ecole Rurale, inspecteur d’Académie Inspecteur Pédagogique hors-classe - Chercheur. Grenoble.
    Marc DEMEUSE, professeur à l’Université de Mons. Directeur de l’Institut d’Administration Scolaire de Belgique.
    Eric BARDON, Conseil général de l’agriculture, de l’alimentation et des espaces ruraux. Paris. Membre du think tank européen : «Groupe Saint-Germain».
    Patrick DENOUX, professeur de psychologie interculturelle. Université Jules Verne. Amiens. Membre du think tank européen : «Groupe Saint-Germain».
    Didier HOUGUET. Ministère des finances. Paris. Ancien conseiller du ministre de l’Économie. Spécialiste du monde rural et des collectivités locales.
    Jean TKACZUK président de la Commission recherche et enseignement supérieur du Conseil régional Midi-Pyrénées.
    Lire la suite...
  • Danger Glace (18.01.12)

    Nous rappelons que la montagne est mortelle. Elle a ses règles et l'erreur peut être fatale. De nombreux titres régionaux, du piémont pyrénéen, tire la sonnette d’alarme sur les dangers des Pyrénées, à ce jour.
    Le manque de chute de neige complique la pratique des sports de montagne. Les conditions météorologiques actuelles  facilitent  la création de zone de glace.
    Les Pyrénées sont meurtrières, quatre personnes passionnées nous ont quittés. Ces hommes connaissaient la montagne. C'est les conditions climatiques qui sont différentes et exceptionnelles
    Redoublons attention et limitons nos sorties en montagne en attendant des temps meilleurs.
    Balade Rando Pyrénées s'associe aux douleurs des familles.
    Lire la suite...

  • Le site de la Fédération de Pêche des Pyrénées Atlantiques proposent une animation pêche pour la saison 2012 :


    JOURNEES GRATUITES DE « DECOUVERTE DE LA PECHE ET DES MILIEUX AQUATIQUES »

    Renseignements et inscriptions :
    Mme Sabrina LARQUIER M.  Benoît VILLETTE Fédération de pêche des Pyrénées-Atlantiques 05.59.84.98.50 Le déroulement de la journée est …

    10h00/12h30 : Premier Atelier « L’EAU ET LES MILIEUX AQUATIQUES » Étude des écosystèmes ► Description : Une matinée sur le terrain ou les élèves au travers de matériels pédagogiques pourront appréhender les thèmes suivants : Le cycle de l’eau La chaîne alimentaire L’eau « milieu vivant » (Prélèvement de larves d’insectes dans le milieu étudié Identification de la faune récoltée … capacité à estimer la qualité du milieu…) 12H30 /13H30 PIQUE NIQUE 13h30/16h00 : Second Atelier « LA PRATIQUE DE LA PÊCHE »  : Description : permettre au pêcheur débutant de pratiquer la pêche en toute sécurité
    Cette opération est soutenue par le Conseil général des Pyrénées Atlantiques, le Conseil régional d’Aquitaine et l’Agence de l’Eau Adour Garonne et la Fédération Départementale de Pêche des Pyrénées-Atlantiques.
    Lire la suite...
  • Nous présentons nos condoléances aux familles frappés par le deuil suite aux accidents de montagnes.

    Nous en profitons pour rappeler que même une randonnée, une course, une balade en montagne se préparent un minimum pour minimiser les risques existants.

    La montagne est traite, elle vous surprend à chaque sortie et vous rappelle que le risque 0 n'existe pas.

    Il est préférable si vous ne connaissez par le milieu de vous informer auprès des spécialistes du secteur. Il s’agit de bon sens comme dans toutes les activités sportives pour mettre toutes les chances de votre côté il est judicieux de connaitre l’adversaire.
    La montagne est un monde merveilleux avec ces décors féeriques et ces risques associés, un monde de silence et de respect, un espace de découverte, …
    Elle a ses règles. Respectons-les !!!
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.