Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Dossiers Cols et cirques Pla d'Adet

Pla d'Adet

Voilà un autre haut lieu des Hautes Pyrénées : le Pla d'Adet. Certes, c'est une station de sport d'hiver donc au sommet se trouve pas mal de chalets qui gâchent un peu le paysage mais pour ce qui est de la montée, elle n'a rien à envier aux autres cols des Pyrénées! Elle fut le théâtre de la dernière victoire d'étape de Poulidor sur le Tour de France en 1974. Une montée durant laquelle il a battu à la pédale le grand Eddy Merckx relégué à plus de 2min (mais qui avait plus de 8min d'avance au général). Lucien Van Impe a également gagné à 2 reprises dans cette station.

Etant donné que c'est une station de sport d'hiver, elle n'a qu'un seul versant. La station culmine à 1680m d'altitude pour une longueur de 10,2 kilomètres et 8,5% de pente moyenne, ce qui représente environ 850m de dénivelé! Un gros morceau, surtout que les 3 derniers kilomètres sont faciles!

Lorsque le cycliste se trouve à Saint Lary, il faut prendre la direction de Vignec à l'ouest. Là, la montée va commencer directement sur de très forts pourcentages! Une longue ligne droite sur des pentes entre 9 et 11%.  Une ligne droite interminable sur une route large au début et en très bon état bordée sur la droite par un petit muret blanc évitant la chute dans le ravin, ce qui pourrait être assez facheux. Beaucoup trouvent le paysage et la vue sur la vallée de Saint Lary en contrebas très jolie, moi je n'ai pas trouvé, mais cela dépend de chacun je pense. L'inconvénient de cette route est la fréquentation automobile qui reste élevée en été. Après plus de deux bons kilomètres de ligne droite sur ces pentes à 9-11%, la route part en épingle à gauche. Détrompez vous! La pente ne baisse pas! Et c'est reparti dans l'autre sens dans une grande ligne droite de nouveau avec la vue sur la vallée sur notre gauche! Attention au vent qui souffle fort dans ce coin là! Tantôt de face, tantôt dans le dos selon le lacet dans lequel on est!  Cette pente rude et usante ne va pas faiblir pendant encore plusieurs kilomètres! Une éternité. La route va finir par être un peu plus sinueuse en approchant du village de Soulan mais pas énormément non plus. La portion juste avant Soulan et dans le village est très raide à 11% de moyenne! A Soulan nous sommes au 7e kilomètre de l'ascension, il en reste moins de 4 jusqu'au sommet et là, le cycliste peut se dire que le plus dur est fait! Quelques centaines de mètres après Soulan, la route va devenir plate pendant environ 200m. A cet endroit se trouve un grand parking ainsi qu'une bifurcation avec une route partant sur la droite en direction du col du Portet (2215m). Pour continuer vers le Pla d'Adet il faut continuer sur la route principale qui part vers la gauche. Après les 7 premiers kilomètres, les 3 derniers c'est vraiment de la rigolade. Un kilomètre à 3,5% suivi d'un autre à 5% avant de se retrouver sur un dernier kilomètre au milieu des chalets, à 7%. Sur cette dernière portion, la route passe dans une petite forêt qui sera appréciée du cycliste par forte chaleur!
Au sommet, comme je le disais, la vue est gâchée par les chalets mais on peut quand même en profiter. Sur le versant d'en face il est possible d'apercevoir les lacets montant vers le col du Portet, tandis que la vue sur les sommets alentours est dégagée.

Cette montée est donc courte mais très raide sur le début et c'est quand même avec un certain soulagement que le cycliste arrivera là-haut. Attention au vent qui souffle souvent fort sur le début de la montée très exposée. Le paysage ne vaut pas celui du Tourmalet ou du Soulor, mais il est quand même sympa au sommet.
 

Actualités


  • Pour féliciter les organisateurs de la "Foulée des Trois Quilles", ils ont rassemblé dimanche dernier près de 150 participant au départ de la place Raoul de Volontat à Quillan. Le parcours est tentant avec les chemins de Ginoles, les belvédère de la Mousquière et du Diable et les superbes Gorges de la PIerre Lys. Merci, à tous les bénévoles.
    Lire la suite...

  • Espace Culturel Art et Sciences des Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya
    Arte eta Zientzia Kultur Eremua

    Isturitz - Hasparren, une semaine autour des flûtes préhistoriques d'Isturitz et du compositeur François Rossé...

    Vendredi 11 et samedi 12 mai 2012 dans la grotte d'Isturitz
    Création musicale contemporaine de François Rossé
    pour ensemble de flûtes en os de vautour et autres instruments
    ....ASPALDIAN...

    précédée d'une présentation des flûtes par Christian Normand, archéologue SRA
    Avec les musiciens
    Mixel Etxekopar - Christian Vieussens - Jean-Louis Hargous
    Jean-Xarles Sans - José Le Piez - François Rossé,

    la participation des flûtistes de Soule Grégoire Lauga et Nicolas Basterreix
    et Marie Bidart de l'Ecole de Musique Soinubila d'Hasparren
    Vendredi 11 mai : 20h30 - samedi 12 mai : 19h00
    Informations réservations : 05 59 47 30 17
    En savoir plus

    à Hasparren, le Centre Culturel Eihartzea organise le
    Jeudi 10 mai à 19h30
    un Baten Bila "apero-tchatche-impro"

    avec François Rossé et Mixel Etxekopar
    Maison Eihartzea - Rue Francis Jammes
    Renseignements : 05 59 29 43 36
    En savoir plus

    www.grottes-isturitz-espaceculturel.com
    Lire la suite...
  • Boucles Catalanes (04.02.12)

    La saison cycliste amateur s'ouvre aujourd'hui avec les Boucles Catalanes qui relient Perpignan à Gérone. Le départ est prévu Place de la Victoire à Perpignan. Le parcours de 122 km permettra aux 200 concurrents dans découdre dans des conditions météorologiques extréme pour la pratique du Vélo.  Le vainqueur de l'an dernier est Arnaud Demare, champion du monde espoir en septembre 2011. Bon courage à Tous.
    Lire la suite...
  • Poney Session 2012 (05.01.12)
    Nous reprenons le communique de presse du 02/01/2012 de l'équipe de Poney Session.
    Il nous annonce les dates de la Poney Session 2012 qui se déroulera du 8 au 11 mars 2012 à Saint-Lary-Soulan.
    Lire la suite...

  • L'Institution Adour, établissement public interdépartemental,  a convié certaines personnes à la projection d'un film sur la vie autour du Lac de Gabas. Cette actualité nous permet de présenter rapidement cette institution. Elle a pour finalité, depuis sa création en 1978, d'aménager et de gérer le bassin hydrographique de l'Adour de sa source à l'embouchure. Elle fut créée sous l'impulsion des quatre conseils généraux (Hautes Pyrénées, Gers, Landes, Pyrénées Atlantiques). Ce rôle sous-entend une gestion quantitative et qualitative de la ressource : Eau. De plus, elle se doit intervenir dans la gestion et la protection des milieux et des espèces aquatiques, l'Adour étant intégré au  réseau Natura 2000. L'institution Adour est partie prenante dans "la Maison de l'Eau " de Jû-Belloc. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur cet établissement, nous vous proposons de visiter leur site dédié : Institution Adour. Pour le lac de Gabas vous trouverez des informations dans la rubrique randonnée pêche ou pédestre.
    Lire la suite...
  • Biarritz remporte la première Coupe du Pays basque sur un score (10-0), à Saint-Sébastien contre l' aviron Bayonnais.
    Lire la suite...
  • Danger Glace (18.01.12)

    Nous rappelons que la montagne est mortelle. Elle a ses règles et l'erreur peut être fatale. De nombreux titres régionaux, du piémont pyrénéen, tire la sonnette d’alarme sur les dangers des Pyrénées, à ce jour.
    Le manque de chute de neige complique la pratique des sports de montagne. Les conditions météorologiques actuelles  facilitent  la création de zone de glace.
    Les Pyrénées sont meurtrières, quatre personnes passionnées nous ont quittés. Ces hommes connaissaient la montagne. C'est les conditions climatiques qui sont différentes et exceptionnelles
    Redoublons attention et limitons nos sorties en montagne en attendant des temps meilleurs.
    Balade Rando Pyrénées s'associe aux douleurs des familles.
    Lire la suite...

  • Je vous propose un copie de l'article que je vient de lire sur la site France Agricole.fr.

    Article parue le 18 janvier 2012.

    "Quelque 70 producteurs de lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques ont déversé mardi plusieurs milliers de litres de lait devant l'aéroport de Biarritz pour protester contre les industriels qu'ils accusent de boycotter leur coopérative.
    C'est la deuxième action de ce type en moins d'une semaine. Jeudi, une soixantaine de producteurs du Pays basque et du Béarn avaient déjà déversé 8.000 litres de lait devant la maison de l'agriculture de Pau.
    Mardi, les manifestants ont déversé leur production devant l'aéroport de Biarritz à côté d'un panneau indiquant « Bienvenue sur le territoire Ossau-Iraty », en référence à l'appellation d'origine protégée (AOP) dont bénéficie le lait de brebis produit dans le département.
    Les producteurs, réunis au sein de la Coopérative laitière du Pays basque, souhaitent interpeller les industriels de l'interprofession ovine qui, selon eux, demandent aux producteurs adhérents de boycotter leur coopérative depuis l'annonce, il y environ un an, de la création d'une laiterie pour valoriser l'AOP Ossau-Iraty.
    « Rien n'a bougé à la suite de notre première action. Nous n'avons pas eu de réponse de l'interprofession. Nous continuerons jusqu'à ce qu'on nous propose une solution », a affirmé André Iribarne, le président de la coopérative.
    Selon lui, en 2011, 1,350 million de litres de lait de la coopérative n'ont toujours pas trouvé preneurs cette année, notamment en raison des importations de lait d'Espagne permettant de mettre sur le marché des fromages sans AOP, mais utilisant l'image du Pays basque.
    Ce lait d'importation se négocie entre 0,72 et 0,75 euro le litre alors que le lait d'origine protégée Ossau-Iraty est vendu environ 1,05 euro le litre."
    Lire la suite...

  • Hier, malgré le froid, des enseignants et des parents d'élèves ont organisés un rassemblement devant le lycée Bernat Etxepare à Bayonne. La revendication de cette manifestation pacifique est obtenir des instances académiques, le droit pour les élèves de pouvoir choisir de passer l'épreuve du Baccalauréat en langue basque. En effet la fédération Seaska qui regroupe les écoles en langue basque, s'interroge sur le bien fondé de la demande du rectorat. Pourquoi la centaine d'élèves qui suivent un enseignement général en langue basque doivent il présenter les épreuves en français ?
    Lire la suite...
  • Ce dimanche 17 juin, la traditionnelle Fête de la randonnée, 10e du nom, se poursuit avec des randonnées accompagnées au départ de Brenac. L'accueil des participants aura lieu, dès 8 h 30, à Brenac. À 9 heures, sur la place du Barry, départ pour le plateau de Bouichet et sa flore d'exception : difficulté facile, 10 km et 3 heures de marche avec 300 m de dénivelé. En même temps, départ de la 2e randonnée au roc du Capio avec son patrimoine historique : difficulté moyenne, 10 km avec trois heures de marche et 400 m de dénivelé. Le comité des fêtes de Brenac organise un repas, à partir de 13 heures, composé de grillades d'agneau du domaine d'Olivier Moreno avec assiette composée (8 €). La réservation du repas se fera sur place dès le matin. Petite balade découverte l'après-midi, à 15 heures, sur le chemin de Vauban et la route des canons.
    (article extrait de la dêpèche du midi)
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.