Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Dossiers Cols et cirques Pla d'Adet

Pla d'Adet

Voilà un autre haut lieu des Hautes Pyrénées : le Pla d'Adet. Certes, c'est une station de sport d'hiver donc au sommet se trouve pas mal de chalets qui gâchent un peu le paysage mais pour ce qui est de la montée, elle n'a rien à envier aux autres cols des Pyrénées! Elle fut le théâtre de la dernière victoire d'étape de Poulidor sur le Tour de France en 1974. Une montée durant laquelle il a battu à la pédale le grand Eddy Merckx relégué à plus de 2min (mais qui avait plus de 8min d'avance au général). Lucien Van Impe a également gagné à 2 reprises dans cette station.

Etant donné que c'est une station de sport d'hiver, elle n'a qu'un seul versant. La station culmine à 1680m d'altitude pour une longueur de 10,2 kilomètres et 8,5% de pente moyenne, ce qui représente environ 850m de dénivelé! Un gros morceau, surtout que les 3 derniers kilomètres sont faciles!

Lorsque le cycliste se trouve à Saint Lary, il faut prendre la direction de Vignec à l'ouest. Là, la montée va commencer directement sur de très forts pourcentages! Une longue ligne droite sur des pentes entre 9 et 11%.  Une ligne droite interminable sur une route large au début et en très bon état bordée sur la droite par un petit muret blanc évitant la chute dans le ravin, ce qui pourrait être assez facheux. Beaucoup trouvent le paysage et la vue sur la vallée de Saint Lary en contrebas très jolie, moi je n'ai pas trouvé, mais cela dépend de chacun je pense. L'inconvénient de cette route est la fréquentation automobile qui reste élevée en été. Après plus de deux bons kilomètres de ligne droite sur ces pentes à 9-11%, la route part en épingle à gauche. Détrompez vous! La pente ne baisse pas! Et c'est reparti dans l'autre sens dans une grande ligne droite de nouveau avec la vue sur la vallée sur notre gauche! Attention au vent qui souffle fort dans ce coin là! Tantôt de face, tantôt dans le dos selon le lacet dans lequel on est!  Cette pente rude et usante ne va pas faiblir pendant encore plusieurs kilomètres! Une éternité. La route va finir par être un peu plus sinueuse en approchant du village de Soulan mais pas énormément non plus. La portion juste avant Soulan et dans le village est très raide à 11% de moyenne! A Soulan nous sommes au 7e kilomètre de l'ascension, il en reste moins de 4 jusqu'au sommet et là, le cycliste peut se dire que le plus dur est fait! Quelques centaines de mètres après Soulan, la route va devenir plate pendant environ 200m. A cet endroit se trouve un grand parking ainsi qu'une bifurcation avec une route partant sur la droite en direction du col du Portet (2215m). Pour continuer vers le Pla d'Adet il faut continuer sur la route principale qui part vers la gauche. Après les 7 premiers kilomètres, les 3 derniers c'est vraiment de la rigolade. Un kilomètre à 3,5% suivi d'un autre à 5% avant de se retrouver sur un dernier kilomètre au milieu des chalets, à 7%. Sur cette dernière portion, la route passe dans une petite forêt qui sera appréciée du cycliste par forte chaleur!
Au sommet, comme je le disais, la vue est gâchée par les chalets mais on peut quand même en profiter. Sur le versant d'en face il est possible d'apercevoir les lacets montant vers le col du Portet, tandis que la vue sur les sommets alentours est dégagée.

Cette montée est donc courte mais très raide sur le début et c'est quand même avec un certain soulagement que le cycliste arrivera là-haut. Attention au vent qui souffle souvent fort sur le début de la montée très exposée. Le paysage ne vaut pas celui du Tourmalet ou du Soulor, mais il est quand même sympa au sommet.
 

Actualités


  • La troisième édition du Salon du Livre Pyrénéen aura lieu du vendredi 5 au dimanche 7 octobre 2012 à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées (65).

    L’entrée sera gratuite.
    Lire la suite...
  • Festival Hartzaro (08.02.12)

    Le Festival Hartzaro d'Ustaritz revisite le sens du Carnaval en Pays Basque en associant tradition séculaire et création artistique. Avec comme ambition la transmission de ce patrimoine immatériel aux nouveaux habitants et aux plus jeunes. Il se déroule du 10 au 21 février avec la grand carnaval. Vous pouvez visiter leur site : www.kaskarot.com.
    Lire la suite...

  • Nous vous rappelons que se déroule dimanche 15 avril 2012 à Saint Paul sur Save (31530), le trail " Entre Save et Galop ". Toutes les informations sont visibles dans l'agenda trail du site Balade Rando Pyrénées. Bon dimanche à Tous.
    Lire la suite...

  • L'Institution Adour, établissement public interdépartemental,  a convié certaines personnes à la projection d'un film sur la vie autour du Lac de Gabas. Cette actualité nous permet de présenter rapidement cette institution. Elle a pour finalité, depuis sa création en 1978, d'aménager et de gérer le bassin hydrographique de l'Adour de sa source à l'embouchure. Elle fut créée sous l'impulsion des quatre conseils généraux (Hautes Pyrénées, Gers, Landes, Pyrénées Atlantiques). Ce rôle sous-entend une gestion quantitative et qualitative de la ressource : Eau. De plus, elle se doit intervenir dans la gestion et la protection des milieux et des espèces aquatiques, l'Adour étant intégré au  réseau Natura 2000. L'institution Adour est partie prenante dans "la Maison de l'Eau " de Jû-Belloc. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur cet établissement, nous vous proposons de visiter leur site dédié : Institution Adour. Pour le lac de Gabas vous trouverez des informations dans la rubrique randonnée pêche ou pédestre.
    Lire la suite...

  • Nous tenions à féliciter l'équipe mixte du Lauragais : "Aventure Lauragaise". Cette équipe composé de Valérie Alasset et Laurent Boutet a décroché la 3e place en équipe mixte avec un chrono de 10 h 14 min.

    Pour leur deuxième participation au Raid ABS, nous souhaitions mettre un point d'honneur à parler de cette performance.

    En effet le Raid ABS qui se déroule sur la commune ariégeoise d'Auzat, propose des parcours complet.

    Cette 13e édition suivait un itinéraire tracé allant des abords de Tarascon à l’Andorre. Les athlètes présent enchaînait des épreuves de cross-trail, de VTT, de run and bike, de canyoning, de course d'orientation nocturne, de roller et du canoë sur le plus haut plan d'eau navigable des Pyrénées l'étang de Soulcem qui culmine à 1 500 mètres d'altitude.

    Cette Raid comptait 140 équipes engagées pour se confronter sur les 68 km et 2 400 mètres de dénivelé positif enregistré sur le parcours ariégeois.

    Nous souhaitons bonne chance à Aventure Lauragaise pour le raid de Pechbusque (7 octobre) et le terminus de Gaillac (25 novembre).
    Lire la suite...
  • La Saligue (17.02.12)

    La saligue désigne la végétation typique des zones marécageuses. Elle est très importante dans son écosystème. Nous vous rappelons la journée de samedi 18 février 2012, où l'association Evasion Pyrénéenne propose, dans le cadre de la Journée mondiale des zones humides, une journée découverte de la Saligue de Baudreix, classée espace naturel sensible. Cette association travaille en partenariat avec le C.P.I.E. (centre permanent initiative environnement). Au programme de 9 h à 17 h : Balade sur les sentiers de la saligue de Baudreix au cours de laquelle Jean-Charles Roussel, animateur à Évasion pyrénéenne, apportera des informations sur la faune et la flore caractéristique de cette zone humide. Pique-nique Nettoyage des berges sur une zone de la saligue, tout en continuant d'aborder le sujet des zones humides. Lieu : Baudreix Contact : CPIE, tél. 05 59 21 00 29
                   courriel à
    Lire la suite...

  • Les Pyrénées sont le lieu où nombre de légendes du Tour de France se sont faites. Et au vu du profil des 3 grandes étapes de montagne de l’édition 2012, nul doute que la tradition sera respectée cette année encore.

    Les festivités démarrent le dimanche 15 juillet avec l’étape entre Limoux et Foix dans un parcours de 191 km. A leurs arrivés, les cyclistes auront passé le col du Portel, de catégorie 2, le Port de Lers, catégorie 1, soit 11.4 km de montée à 7% et le Mur de Péguère de catégorie 1 avec ses 9.3 km de montée à 7.9% et ses pics à 18% lors de l’arrivée au sommet. L’arrivée se fait à Foix, troisième fois ville étape du Tour de France.

    Lundi 16 juillet, c’est une journée de plaine, et repos le lendemain. Mercredi 18 juillet sera surement la journée la plus importante à suivre cette année avec une étape de 197 km entre Pau et Bagnères-de-Luchon. Cette petite « ballade » débutera par le col de l’Aubisque, col hors catégorie, avec 16.4 km de montée suivi du mythique Tourmalet, lui aussi célébrissime hors catégorie de 19 km d’ascension. Suivent les cols d’Aspin et de Peyresourde, tous deux de catégorie 1, longs de 12.4 et 9.5 kilomètres. L’étape se termine à Bagnères-de-Luchon, 51eme fois ville étape après avoir traversé des paysages tous plus magnifiques les uns que les autres et écrit vraisemblablement une nouvelle page du Tour de France.

    La troisième et dernière étape pyrénéenne partira du lieu d’arrivée de la veille pour finir à Peyragudes. Au sommaire du jour : le col de Menté, catégorie 1, 9.3 km d’ascension sur 9.1% de moyenne. Suivent le col d’Ares et la côte de Burs. Mais pas le temps de profiter du décor car c’est le Port de Bales, un hors catégorie, qui approche avec ses 11 km de montée à 7.7% en moyenne. La dernière grande étape des Pyrénées se clôture par la montée sur Peyragudes sur une nouvelle route utilisée pour la première fois par le Tour.
    Un millésime 2012 qui s’annonce prometteur en rebondissement.
    Lire la suite...

  • La sortie du dépliant Pays d'Art et d'histoires des Pyrénées Cathares nous propose un premier rendez-vous le 15 avril à Belloc. Il s’agit de découvrir un ancien castrum du Moyen Âge situé au «Castelhas».
    Fabrice Chambon, guide conférencier, et Richard Pigelet du musée de Montségur en feront une lecture archéologique. Ils vous attendent nombreux à partir de 14h devant la mairie de Belloc.


    Lire la suite...

  • Pour féliciter les organisateurs de la "Foulée des Trois Quilles", ils ont rassemblé dimanche dernier près de 150 participant au départ de la place Raoul de Volontat à Quillan. Le parcours est tentant avec les chemins de Ginoles, les belvédère de la Mousquière et du Diable et les superbes Gorges de la PIerre Lys. Merci, à tous les bénévoles.
    Lire la suite...

  • Le 25e Festival ibéro-andalou ouvre ses portes, du 22 au 30 novembre, avec au programme : danse, spectacles, conférences, lectures, expositions et films.

    Ce festival permettra de découvrir la culture espagnole au-delà de la réduction du flamenco et de la corrida. Comme le précise l'un des organisateurs, au XVIIe siècle, en Andalousie, les cultures espagnoles, arabes et juives se mélangent pacifiquement, d'où l'on tire des œuvres (comme, par exemple, «Don Quichotte») marquantes. Le but de ce festival est de permettre le rapprochement entre les cultures andalouse et bigourdane, comme l'explique l'organisatratice, Françoise Cervantès : «Nous lançons des fils qui nous relient avec cette culture».
    Un festival poussé par les collectivités

    Pour permettre à ce festival d'être opérationnel, de nombreuses collectivités ont été de solides partenaires, notamment la ville de Tarbes, ou encore le consulat général d'Espagne qui leur a proposé trois films à diffuser durant ces 8 jours. Afin de permettre aux personnes intéressées de suivre le plus grand nombre de spectacles, des pass aficionados ont été mis en place avec des réductions de tarifs. Les événements du festival se dérouleront au Pari, au théâtre des Nouveautés, au Zénith et au musée des Hussards. Premier rendez-vous au Pari, le 22 novembre, pour une exposition photos et un court-métrage.

    Article paru dans la dêpêche du midi du 18/11/2012
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.