Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Dossiers Cols et cirques Pla d'Adet

Pla d'Adet

Voilà un autre haut lieu des Hautes Pyrénées : le Pla d'Adet. Certes, c'est une station de sport d'hiver donc au sommet se trouve pas mal de chalets qui gâchent un peu le paysage mais pour ce qui est de la montée, elle n'a rien à envier aux autres cols des Pyrénées! Elle fut le théâtre de la dernière victoire d'étape de Poulidor sur le Tour de France en 1974. Une montée durant laquelle il a battu à la pédale le grand Eddy Merckx relégué à plus de 2min (mais qui avait plus de 8min d'avance au général). Lucien Van Impe a également gagné à 2 reprises dans cette station.

Etant donné que c'est une station de sport d'hiver, elle n'a qu'un seul versant. La station culmine à 1680m d'altitude pour une longueur de 10,2 kilomètres et 8,5% de pente moyenne, ce qui représente environ 850m de dénivelé! Un gros morceau, surtout que les 3 derniers kilomètres sont faciles!

Lorsque le cycliste se trouve à Saint Lary, il faut prendre la direction de Vignec à l'ouest. Là, la montée va commencer directement sur de très forts pourcentages! Une longue ligne droite sur des pentes entre 9 et 11%.  Une ligne droite interminable sur une route large au début et en très bon état bordée sur la droite par un petit muret blanc évitant la chute dans le ravin, ce qui pourrait être assez facheux. Beaucoup trouvent le paysage et la vue sur la vallée de Saint Lary en contrebas très jolie, moi je n'ai pas trouvé, mais cela dépend de chacun je pense. L'inconvénient de cette route est la fréquentation automobile qui reste élevée en été. Après plus de deux bons kilomètres de ligne droite sur ces pentes à 9-11%, la route part en épingle à gauche. Détrompez vous! La pente ne baisse pas! Et c'est reparti dans l'autre sens dans une grande ligne droite de nouveau avec la vue sur la vallée sur notre gauche! Attention au vent qui souffle fort dans ce coin là! Tantôt de face, tantôt dans le dos selon le lacet dans lequel on est!  Cette pente rude et usante ne va pas faiblir pendant encore plusieurs kilomètres! Une éternité. La route va finir par être un peu plus sinueuse en approchant du village de Soulan mais pas énormément non plus. La portion juste avant Soulan et dans le village est très raide à 11% de moyenne! A Soulan nous sommes au 7e kilomètre de l'ascension, il en reste moins de 4 jusqu'au sommet et là, le cycliste peut se dire que le plus dur est fait! Quelques centaines de mètres après Soulan, la route va devenir plate pendant environ 200m. A cet endroit se trouve un grand parking ainsi qu'une bifurcation avec une route partant sur la droite en direction du col du Portet (2215m). Pour continuer vers le Pla d'Adet il faut continuer sur la route principale qui part vers la gauche. Après les 7 premiers kilomètres, les 3 derniers c'est vraiment de la rigolade. Un kilomètre à 3,5% suivi d'un autre à 5% avant de se retrouver sur un dernier kilomètre au milieu des chalets, à 7%. Sur cette dernière portion, la route passe dans une petite forêt qui sera appréciée du cycliste par forte chaleur!
Au sommet, comme je le disais, la vue est gâchée par les chalets mais on peut quand même en profiter. Sur le versant d'en face il est possible d'apercevoir les lacets montant vers le col du Portet, tandis que la vue sur les sommets alentours est dégagée.

Cette montée est donc courte mais très raide sur le début et c'est quand même avec un certain soulagement que le cycliste arrivera là-haut. Attention au vent qui souffle souvent fort sur le début de la montée très exposée. Le paysage ne vaut pas celui du Tourmalet ou du Soulor, mais il est quand même sympa au sommet.
 

Actualités


  • Ce week end se déroulera la 6 éme éditions de la course Cyclosportive : La Pyrénéenne 2012 dans le département des Hautes Pyrénées.


    Les organisateurs vous proposent deux parcours :
    Deux Vallées : 103 km par la Hourquette d'Ancizan, le col d'Aspin et la vallée du Louron Quatre Vallées : 174 km par la Hourquette d'Ancizan, le Tourmalet, le col d'Aspin : il s'agit de l'itinéraire traditionnel qui relie les trois villes coorganisatrices  (Argelès Gazost - Bagnères de Bigorre et Saint Lary Soulan).

    La Pyrénéenne Cyclosportive
    1 rue Hount Blanque
    65200 BAGNERES DE BIGORRE

    courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Lire la suite...

  • Le Parc national des Pyrénées développent sont accessibilité aux personnes à mobilités réduites. Nous vous proposons de parcourir l'article du site Handicap.fr pour vous informer sur les 4 nouveaux sites accessibles dans le massif haut pyrénéen.
    Lire la suite...

  • Le site ecologie-pratique.org publie une annonce pour la recherche de bénévoles dans le cadre d'un chantier d'été 2012, au coeur des Pyrénées. Toutes les personnes désireuse de participer à ce projet peuvent contacter l'organisateur Lalung au 06 92 77 51 67 ou par courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .
    Le chantier durera de juin à septembre 2012.Balade rando Pyrénées est heureux de relayer ce type d'informations concernant les chantiers d’été participatif…
    Les organisateurs vous propose le logement et la restauration contre les travaux. Toutes compétences et ou bonnes volontés sont les bienvenues pour un durée minimum de 10 jours. Il s’agit de la rénovation d’une Grange en site isolé (optimisation du puisage de la source, enduits chaux, ossatures terre chaux, WC Sec, électricité solaire, menuiseries et aménagements divers cuisine Salle d'eau, plombérie, électricité, pose de travertins sur chape chaux chanvre) ; l’occasion dans cette superbe région d’une belle expérience manuelle, de nouveaux partages et de grands moments…
    Lire la suite...
  • Course à Ganties (19.03.12)

    L'association Barousse Loisirs et Nature organise une manifestation sportive intitulée Les Foulées Saléchanaises, le dimanche 25 mars 2012.Cette course débutera de Saléchan (65370) à 9 heures pour l'épreuve de 10 km et à 9 h 20 pour le semi marathon. Si vous souhaitez des informations pour vous inscrire à cette épreuve vous pouvez contacter M. Jacques Donnat au 05 62 992 150 ou par courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Lire la suite...
  • A la station de ski de Peyragudes, il est possible de visiter tous les jeudis , afin de connaître le fonctionnement de la station, l'usine à neige pour tout comprendre sur la neige de culture. La visite est gratuite et commantée par un nivoculteur.
    Lire la suite...

  • Pour féliciter les organisateurs de la "Foulée des Trois Quilles", ils ont rassemblé dimanche dernier près de 150 participant au départ de la place Raoul de Volontat à Quillan. Le parcours est tentant avec les chemins de Ginoles, les belvédère de la Mousquière et du Diable et les superbes Gorges de la PIerre Lys. Merci, à tous les bénévoles.
    Lire la suite...
  • A compter d' aujourd'hui, la station de Peyragudes dans les Pyrénées, accueille les meilleurs riders de la planète à l'occasion de la septième étape de la Coupe du monde de descente.

    Pendant le Week End, les spécialistes de l'extrême pourront dévaler les pentes pyrénéennes à plus de 100 km/heures et sans freins, c'est le hobby des 230 riders qui ont fait le déplacement au col de Peyresourde ce week-end, aux confins du Comminges.

    Equipés de rollers, de street luges ou de longboards, ces amateurs de sensations fortes entendent bien s'offrir une place sur le podium en descendant le plus vite possible les 2,7 km de piste.

    L'épreuve se déroule de 9 heures à 19 heures.

    Parmi les onze étapes que compte la Coupe du monde, la piste de Peyragudes est considérée comme la plus rapide de toutes: «Pendant les entraînements de ce matin, on a atteint les 120 km/h en luge!».

    Venez nombreux encourager et voir cette fantastique compétition !
    Lire la suite...

  • Cette école de pêche est agréée par la Fédération nationale de la pêche en France et de la protection du milieu aquatique, ainsi que la fédération départementale des Hautes-Pyrénées. La finalité de cette école est de permettre à des jeunes âgés de 11 à 16 ans, de découvrir et perfectionner la pratique de la pêche en rivière.

    Cet espace de formation vient d'ouvrir sa saison depuis le 29 février 2012, l'équipe d'animation recevront les jeunes tous les mercredis à 14 h. La formation concerne les techniques, le matériel,  l'entomologie (étude des insectes) et un atelier de montage mouche sera mis en place. Le Passage à la pratique se fera sur la Génie et sur le canal d'arrivée d'eau à la base HPSN.

    La pêche est un art de vivre. Elle permet la découverte et respect de la nature, la maîtrise de soi… Elle permet de trouver une harmonie intérieure. La pratique du No -kill se développe.
    Lire la suite...

  • Plusieurs stages de formation pour animer des randonnées pédestres sont organisés dans les différents massifs, par la Fédération française du milieu montagnard. Dispensée dans le cadre de l'animation bénévole, cette formation permet d'apprendre à préparer et à animer des randonnées pédestres en moyenne montagne, hors des sentiers battus et tout en respectant l'environnement et la sécurité des randonneurs. Elle s'adresse aux animateurs des associations et à toute personne qui souhaite approfondir ses connaissances à titre personnel. Elle conduit au brevet fédéral d'accompagnateur fédéral de randonnées pédestres. L'âge minimum est de 18 ans. Son contenu porte sur l'orientation, la lecture d'une carte, la préparation d'un itinéraire, la conduite de groupe, les arrêts et le bivouac, les équipements, la météo et la sécurité dans le milieu. Cette activité omnisports de loisirs ne comporte ni escalade, ni épreuve chronométrée. Les stages : Pyrénées-Orientales, Font-Romeu, du 19 au 25 août. Hautes-Pyrénées, Vallée du Louron, du 7 au 13 octobre. Ce texte est extrait du journal Midi Libre du 29/02/2012.
    Lire la suite...

  • Tout le monde connaît en montagne les traits rouges et blancs qui jalonnent les sentiers. Tous les GR (itinéraires de Grande Randonnée) de France et de Navarre sont balisés de la même couleur. Tous les ans, un peu avant l'été, des bénévoles de la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP) s'arment de pinceaux et de pots de peinture pour remettre en état chaque balise. André Berrotte est de ceux-là. Voilà des années qu'il s'investit et se rend utile pour le plus grand nombre. Des années aussi qu'il est président du Comité départemental de la randonnée pédestre. D'avril à juin, lui et les soixante et onze autres baliseurs des Pyrénées-Atlantiques s'en vont sur les chemins pour repeindre le balisage défectueux. "Ce qui compte, c'est rendre la marche du randonneur la plus fluide possible, et qu'il n'hésite pas à une bifurcation. Le balisage doit être logique, évident et visible en cas de brouillard." Une caisse à outils bien fournie Les Pyrénées-Atlantiques comptent 850 km de GR et près de 1 500 km de sentiers en tout genre. "On ne balise que les GR, poursuit André Berrotte, toujours en binôme. Patrice Bellanger, le responsable de la commission sentier, distribue à chacun un tronçon bien particulier qu'il s'agit d'arpenter dans les deux sens, pour vérifier le balisage." Le tronçon d'André part de Logibar jusqu'à Sainte-Engrâce, en Soule. Mais il lui arrive de prêter main-forte ailleurs, lorsqu'il faut repasser derrière certains, corriger des erreurs ou des négligences. Sa petite caisse à outils bien fournie, André est pointilleux et apprécie le travail bien fait. À l'aide d'une brosse et d'une pince pour couper les ronces, il nettoie avant de peindre sur des supports toujours bien visibles. Mais l'aménagement et l'entretien des sentiers restent l'apanage des entreprises d'insertion subventionnées par le conseil général. "Je randonne utile" Parler de lui, il n'aime pas ça. Il oriente autant que possible la conversation vers la FFRP, ce pour quoi il s'est engagé. "Je faisais partie du comité départemental du tourisme équestre qui s'est rapproché du comité de la FFRP. Ils cherchaient un président, et sans trop savoir comment, on m'a confié le poste. C'est comme cela que je me suis retrouvé baliseur. Du coup, je randonne utile. Et j'aime ça." André présente les topos édités par la FFRP, parle aussi des chemins de randonnée transfrontaliers (GRT). Un projet qui se met en place avec les communes concernées. Une vingtaine est déjà homologuée dans le département. Et pour parer au cafouillage engendré par les nombreux croisements entre les différents chemins, le conseil général réfléchit à une signalétique qui représentera bien chaque sentier à chaque intersection. La Fédération française de la randonnée pédestre a aussi créé une fiche d'appréciation destinée aux randonneurs, Eco Veille. Elle permet de faire un état des lieux, de dire ce qui ne va pas. Elle se télécharge sur le site de la Fédération et est distribuée dans les gîtes et les offices du tourisme. André Berrotte est intarissable. Sa Fédération, c'est aujourd'hui son moteur pour arpenter les chemins. À cheval ou à pied, l'homme se plaît à vadrouiller. À 75 ans, il n'est pas prêt de poser son sac. ZOOM Une vie sur les chemins André Berrotte a l'âme nomade. Il a passé sa vie sur les routes et les chemins, d'abord comme guide équestre aux quatre coins de la planète, ou presque. Tunisie, Algérie, Maroc, États-Unis… Et sur la traversée des Pyrénées qu'il connaît, du coup, mieux que personne. En 1991, il devient coordinateur de la structure environnement pour l'association Béarn Solidarité qui s'occupe de l'insertion des publics en difficulté. Leur travail consiste à nettoyer les sentiers, ainsi que les rivières et les berges. Aujourd'hui à la retraite, il poursuit son bénévolat à la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP), se plaît à arpenter les sentiers, seul ou à deux, à oeuvrer pour la communauté, se rendre utile. C'est ce qui le motive. André Berrotte ne monte plus à cheval, mais il est toujours en chemin. Qu'importe le moyen de transport en fin de compte. Par Laurence Fleury article paru dans le République des Pyrénées du 18/08/2012
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.