Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Dossiers Cols et cirques Pla d'Adet

Pla d'Adet

Voilà un autre haut lieu des Hautes Pyrénées : le Pla d'Adet. Certes, c'est une station de sport d'hiver donc au sommet se trouve pas mal de chalets qui gâchent un peu le paysage mais pour ce qui est de la montée, elle n'a rien à envier aux autres cols des Pyrénées! Elle fut le théâtre de la dernière victoire d'étape de Poulidor sur le Tour de France en 1974. Une montée durant laquelle il a battu à la pédale le grand Eddy Merckx relégué à plus de 2min (mais qui avait plus de 8min d'avance au général). Lucien Van Impe a également gagné à 2 reprises dans cette station.

Etant donné que c'est une station de sport d'hiver, elle n'a qu'un seul versant. La station culmine à 1680m d'altitude pour une longueur de 10,2 kilomètres et 8,5% de pente moyenne, ce qui représente environ 850m de dénivelé! Un gros morceau, surtout que les 3 derniers kilomètres sont faciles!

Lorsque le cycliste se trouve à Saint Lary, il faut prendre la direction de Vignec à l'ouest. Là, la montée va commencer directement sur de très forts pourcentages! Une longue ligne droite sur des pentes entre 9 et 11%.  Une ligne droite interminable sur une route large au début et en très bon état bordée sur la droite par un petit muret blanc évitant la chute dans le ravin, ce qui pourrait être assez facheux. Beaucoup trouvent le paysage et la vue sur la vallée de Saint Lary en contrebas très jolie, moi je n'ai pas trouvé, mais cela dépend de chacun je pense. L'inconvénient de cette route est la fréquentation automobile qui reste élevée en été. Après plus de deux bons kilomètres de ligne droite sur ces pentes à 9-11%, la route part en épingle à gauche. Détrompez vous! La pente ne baisse pas! Et c'est reparti dans l'autre sens dans une grande ligne droite de nouveau avec la vue sur la vallée sur notre gauche! Attention au vent qui souffle fort dans ce coin là! Tantôt de face, tantôt dans le dos selon le lacet dans lequel on est!  Cette pente rude et usante ne va pas faiblir pendant encore plusieurs kilomètres! Une éternité. La route va finir par être un peu plus sinueuse en approchant du village de Soulan mais pas énormément non plus. La portion juste avant Soulan et dans le village est très raide à 11% de moyenne! A Soulan nous sommes au 7e kilomètre de l'ascension, il en reste moins de 4 jusqu'au sommet et là, le cycliste peut se dire que le plus dur est fait! Quelques centaines de mètres après Soulan, la route va devenir plate pendant environ 200m. A cet endroit se trouve un grand parking ainsi qu'une bifurcation avec une route partant sur la droite en direction du col du Portet (2215m). Pour continuer vers le Pla d'Adet il faut continuer sur la route principale qui part vers la gauche. Après les 7 premiers kilomètres, les 3 derniers c'est vraiment de la rigolade. Un kilomètre à 3,5% suivi d'un autre à 5% avant de se retrouver sur un dernier kilomètre au milieu des chalets, à 7%. Sur cette dernière portion, la route passe dans une petite forêt qui sera appréciée du cycliste par forte chaleur!
Au sommet, comme je le disais, la vue est gâchée par les chalets mais on peut quand même en profiter. Sur le versant d'en face il est possible d'apercevoir les lacets montant vers le col du Portet, tandis que la vue sur les sommets alentours est dégagée.

Cette montée est donc courte mais très raide sur le début et c'est quand même avec un certain soulagement que le cycliste arrivera là-haut. Attention au vent qui souffle souvent fort sur le début de la montée très exposée. Le paysage ne vaut pas celui du Tourmalet ou du Soulor, mais il est quand même sympa au sommet.
 

Actualités

  • Anselmo Guinea (11.02.12)

    Un hommage est rendu au peintre Anselmo Guinea, né à Bilbao en 1854, par sa ville natale et le musée de Beaux-Arts qui l'expose jusqu'au 20 mai. Plus de la moitié des 80 œuvres présentées sont inédites.
    Lors de son passage à Paris, Anselmo Guinea découvrit l'impressionnisme, le pointillisme et l'art moderne qui entraina un changement radical de sa peinture. Exposition exceptionnelle à voir.
    Lire la suite...
  • Nouvel Espace Ski (28.12.11)

    Nous vous informons de la venue d'un nouvel espace à votre gauche " Station de Ski ".

    Cet espace, mis à jour réguliérement, donne une vue rapide sur les informations des stations de ski partenaires.

    Il relate :
    le Nom de la station avec un lien vers elle le niveau enneigement les pistes disponibles Info remontée des infos sur la station Une info d'animation par semaine Un regard rapide sur les stations de ski des Pyrénées. Bon Ski.
    Lire la suite...

  • Cette année le domaine du CAPCIR innove avec la mise en place de la Catalane Nordique.

    La Catalane Nordique, le 27 janvier 2013 : Randonnées en ski nordique, ouvertes à tous, pas de classement. Type Ramade VTT, il s’agit de découvrir un site, un sport... de façon conviviale. Plusieurs parcours pour tous les niveaux. Départ du domaine de la Quillane. Buffet à l’arrivée. Important : organisation quel que soit la neige : le nordique c’est tout le temps, en skis, raquettes ou à pieds... selon les conditions. Parcours : 20 km, 10 km, 5 km et course famille (2,5 km).

    Renseignements et inscriptions : www.capcir-nordique.com www.capcir-nordique.com
    Lire la suite...

  • Le dimanche 2 décembre, la commune de Plagne accueillera le championnat Midi-Pyrénées 2012 de cyclo-cross. Cette épreuve placée sous l'égide la Fédération Française de cyclisme est organisée par le COC Cyclisme de Carbonne. Son président Patrice Mathieu et son prédécesseur David Boarin ainsi que Gérard Andrieux ont particulièrement œuvré pour faire de cette journée une réussite. L'épreuve se déroulera sur un circuit de 2 150 mètres tracé, autour du lac, en sous-bois (1,050 m), sur route (200 m), chemin (500 m) et prairie (400 m). Il comportera, en outre, un saut d'obstacle. La remise des dossards se fera à 9 h 20 et les départs seront échelonnés par catégories : Juniors et dames (juniors, seniors) à 10 h 20, cadets et dames (minimes, cadettes) à 11 h 20, minimes à 14 h 10, espoirs - seniors - masters à 15 heures. Plus de 150 compétiteurs y sont attendus. Ils se disputeront les dix titres régionaux correspondants à chaque catégorie.
    Lire la suite...

  • Bonjour à tous,

    Pour sa sixième saison, le réservoir intermittent du lac d'Orleix (près de Tarbes) ouvrira le 13 octobre prochain et ce jusqu'au 9 mars 2013.

    Les tarifs de l'année dernière restent en vigueur, à savoir :
    - la carte saison à 60€,
    - la carte journalière à 6€.

    Je vous communiquerai sous peu :
    - la liste des points de vente des cartes,
    - la règlementation,
    - les dates des empoissonnements et des manifestations prévues,
    - des photos du site.

    J'espère que vous aurez l'occasion de venir goûter aux charmes de ce réservoir.

    A très bientôt, Didier.
    Lire la suite...

  • La 30 ème édition du Salon " les Thermalies " vient de se terminer, hier, au Carrousel du Louvre à Paris. Cet événement nous permet de faire un point sur le thermalisme pyrénéen. En effet, le thermalisme est une activité économique porteuse pour les Pyrénées, depuis longtemps renommée. La chaine compte 21 stations thermales. En 2011, c'est 500 000 curistes, qui sur la prescription de leur médecin, sont venues de toutes l'Europe.

    Ce secteur d’activité innove sans cesse pour  améliorer ses prestations. Il est un des secteurs d’activité qui maintient ses emplois, non négligeable dans le contexte actuel.
    Il représente une force vive des offres commerciales sur l'ensemble de la chaine des Pyrénées.
    Le thermalisme est une activité annuelle et une complémentarité médicale.
    Les stations thermales sont agréées par les autorités de la santé. Elles ont souvent leur spécifié dans les pathologies qu’elles traitent.
    Quelques exemples :
    La rhumatologie concerne Cauterets, Saint Lary Les Voies respiratoires sont traitées par Luchon, Argelès Gazost, Bagnères de Bigorre. La Phlébologie est la spécialité de Luz Saint Sauveur, Capvern se concentre sur les troubles du métabolisme, etc… Les Pyrénées développe aussi le secteur du bien être avec la généralisation de complexes liés à l’eau tel que :
    " Aquensis,  Cité des Eaux " (Bagnères de Bigorre 65) " Valvital " Spa Thermal (Eaux Bonnes  64) Centre de Bien être " Bains de Secours " (vallée d’Ossau 64) " Le Jardin des Bains "  (Argelès-Gazost 65) " Les Bains du Rocher " (Cauterets 65) Centre de remise en forme " Luzea (Luz-Saint-Sauveur 65) Centre thermoludique " Cieléo "  (Barèges 65)  " Sensoria : l'univers du bien-être "  (Saint Lary 65) Centre thermo-ludique " Balnéa "  (Génos Loudenvielle, vallée du Louron 65) Luchon forme et bien-être (Luchon - 31) " Les Bains du Couloubret " (Ax-les-Thermes 09) " Thermes d'Aulus les Bains " (Ariège - 09) " Clos Cerdan / Eau de Forme " (Pyrénées-Orientales - 66) " Bains d'eaux chaudes de Saint Thomas "  dans les Pyrénées Orientales (66).
    Cette liste est un exemple d’offre proposée dans les Pyrénées.

    Il est important de faire attention à l’eau dans les années à venir, elle vaut bien l’Or Blanc.
    (certaines informations proviennent d’un article de  « la dépêche du midi » du 23/01/2012)
    Lire la suite...

  • Nous rappelons les vigilances météorologiques mise en place pour la zone des Pyrénées qui concerne Balade Rando Pyrénées.

    Zone Orange Grand Froid :

    Haute Garonne Ariège Zone Jaune
    Pyrénées Atlantiques Hautes Pyrénées Aude Pyrénées Orientales Andorre
    Lire la suite...

  • Un polémique existe sur le lieu de tournage de la publicité "le p'tit Basque", je vous propose de faire un tour sur le lien suivant et de vous faire votre propre idée. Cliquez ici.
    Lire la suite...


  • « Que sont les habitants du haut bassin du Gave devenus ? Passés par pertes et
    profits ? », s’interroge Jean-Louis Massourre dans la préface de ce petit livre.
    Concernant "Pyrénées-Mont Perdu" inscrit en 1997 par l’UNESCO sur la liste du
    Patrimoine Mondial de l’Humanité, il poursuit : « la notion de « paysage
    culturel », sur laquelle se fonde, en grande partie cet Organisme, et d’où
    l’homme ne devrait surtout pas être absent, a fini par se dissoudre comme poudre
    de perlimpinpin sous le souffle de la « balaguère ». Qui sait, hors les
    Valléens, et encore…, qu’il existe toujours des paysans et que, surtout, ceux-ci
    continuent à modeler le paysage. »


    Joseph Thirant, pyrénéen, pas de cette vallée mais qui y travaille, a voulu « réhabiliter les « gens modestes » et une culture qui est en train d’être submergée par notre civilisation », en recueillant la parole des agriculteurs, éleveurs, bergers... On retrouve dans cette oralité toute cette culture de vie, bâtie sur la connaissance de l’environnement, des traditions et d’observations dont font preuve ces Valléens, culture encore intacte, mais pour combien de temps ?
    D’où tout l’intérêt de ce livre qui rappelle qu’au pied de ce site, phare du tourisme, "vivent, aussi, des êtres en chair et en os."
    Les photos, non légendées mais correctement disposées dans le texte, sont de Joseph Thirant. Paru en octobre 2011, format 21x21 cm, 149 pages, prix 24,80 €.  L'ouvrage est disponible chez l'auteur à la Grange de Holle  65120 Gavarnie. Tél. 05 62 92 48 77 ou courriel  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Lire la suite...

  • Nous vous avions parlé dans cette rubrique, des tensions existantes entre la coopérative Laitière du Pays Basque et les industriels du secteur. Un accord a été trouvé entre les deux parties pour cette année. En effet, un déficit de production permet un accord. Néanmoins, la discorde reste latente pour les années à venir. Le fonctionnement des industriels qui par leur position monopolistique impose leur loi. Nous devrions, en tant que consommateur, nous questionner ? Jusqu'à quand allons-nous cautionner cette dictature qui a terme permettra aux multinationales restantes d'imposer leur loi aux consommateurs autant qu'aux producteurs.
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.