Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Dossiers Cols et cirques Pla d'Adet

Pla d'Adet

Voilà un autre haut lieu des Hautes Pyrénées : le Pla d'Adet. Certes, c'est une station de sport d'hiver donc au sommet se trouve pas mal de chalets qui gâchent un peu le paysage mais pour ce qui est de la montée, elle n'a rien à envier aux autres cols des Pyrénées! Elle fut le théâtre de la dernière victoire d'étape de Poulidor sur le Tour de France en 1974. Une montée durant laquelle il a battu à la pédale le grand Eddy Merckx relégué à plus de 2min (mais qui avait plus de 8min d'avance au général). Lucien Van Impe a également gagné à 2 reprises dans cette station.

Etant donné que c'est une station de sport d'hiver, elle n'a qu'un seul versant. La station culmine à 1680m d'altitude pour une longueur de 10,2 kilomètres et 8,5% de pente moyenne, ce qui représente environ 850m de dénivelé! Un gros morceau, surtout que les 3 derniers kilomètres sont faciles!

Lorsque le cycliste se trouve à Saint Lary, il faut prendre la direction de Vignec à l'ouest. Là, la montée va commencer directement sur de très forts pourcentages! Une longue ligne droite sur des pentes entre 9 et 11%.  Une ligne droite interminable sur une route large au début et en très bon état bordée sur la droite par un petit muret blanc évitant la chute dans le ravin, ce qui pourrait être assez facheux. Beaucoup trouvent le paysage et la vue sur la vallée de Saint Lary en contrebas très jolie, moi je n'ai pas trouvé, mais cela dépend de chacun je pense. L'inconvénient de cette route est la fréquentation automobile qui reste élevée en été. Après plus de deux bons kilomètres de ligne droite sur ces pentes à 9-11%, la route part en épingle à gauche. Détrompez vous! La pente ne baisse pas! Et c'est reparti dans l'autre sens dans une grande ligne droite de nouveau avec la vue sur la vallée sur notre gauche! Attention au vent qui souffle fort dans ce coin là! Tantôt de face, tantôt dans le dos selon le lacet dans lequel on est!  Cette pente rude et usante ne va pas faiblir pendant encore plusieurs kilomètres! Une éternité. La route va finir par être un peu plus sinueuse en approchant du village de Soulan mais pas énormément non plus. La portion juste avant Soulan et dans le village est très raide à 11% de moyenne! A Soulan nous sommes au 7e kilomètre de l'ascension, il en reste moins de 4 jusqu'au sommet et là, le cycliste peut se dire que le plus dur est fait! Quelques centaines de mètres après Soulan, la route va devenir plate pendant environ 200m. A cet endroit se trouve un grand parking ainsi qu'une bifurcation avec une route partant sur la droite en direction du col du Portet (2215m). Pour continuer vers le Pla d'Adet il faut continuer sur la route principale qui part vers la gauche. Après les 7 premiers kilomètres, les 3 derniers c'est vraiment de la rigolade. Un kilomètre à 3,5% suivi d'un autre à 5% avant de se retrouver sur un dernier kilomètre au milieu des chalets, à 7%. Sur cette dernière portion, la route passe dans une petite forêt qui sera appréciée du cycliste par forte chaleur!
Au sommet, comme je le disais, la vue est gâchée par les chalets mais on peut quand même en profiter. Sur le versant d'en face il est possible d'apercevoir les lacets montant vers le col du Portet, tandis que la vue sur les sommets alentours est dégagée.

Cette montée est donc courte mais très raide sur le début et c'est quand même avec un certain soulagement que le cycliste arrivera là-haut. Attention au vent qui souffle souvent fort sur le début de la montée très exposée. Le paysage ne vaut pas celui du Tourmalet ou du Soulor, mais il est quand même sympa au sommet.
 

Actualités


  • J'ai eu le plaisir d'être invité pour la dernière étape du Marathon des Sables, un délice !!!

    Cette épreuve, 27 ème éditions, se déroule au Maroc. Pour l'année 2012, il a débuté à Ammouguer le 8 avril pour se terminer à Merzouga le samedi 14 avril  par la victoire de Salameh AL AQRA (Jor) chez les hommes et Laurence KLEIN (Fra) chez les femmes.

    Cette épreuve, aux 1031 inscrits, est digne des travaux d'Hercule. Les participants ont parcourus 246 km 500 en 6 étapes au cœur du Maroc.
    Vous parcourez à l'aide de votre road book des distances variables tous les jours pour relier l'arrivée. Vous êtes déconnecter du monde en arrivant chaque soir au bivouac, heureux d'avoir terminé une étape.
    Je m'incline devant une telle prouesse physique et mentale. Vous pouvez découvrir le parcours sur le site Marathon des Sables.com pour vous faire une idée de l'épreuve.

    Je suivrai l'édition 2013 avec le plus grand respect pour soutenir ces dieux du sables.
    Lire la suite...

  • Depuis peu, la station de Ski des Angles propose la pratique du Freestyle Airbag sur son Snow Park. Cette animation pour tout public permet de découvrir le saut et le Freestyle dans un contexte ludique et sécurisant. C’est ce qui en fait une activité à grande sensation.
    Accès gratuit. Tous les jours sauf mauvaises conditions météo. Port du casque obligatoire, protection dorsale conseillée, bâtons de ski interdits.
    Lire la suite...

  • Un polémique existe sur le lieu de tournage de la publicité "le p'tit Basque", je vous propose de faire un tour sur le lien suivant et de vous faire votre propre idée. Cliquez ici.
    Lire la suite...

  • Le C.S.A. vient d'octroyer un canal pour la diffusion de la télévision catalane. En effet, depuis 1985 la télévision publique catalane est accessible dans les Pyrénées Orientales via des relais. Depuis le 8 février 2012, un canal TNT fixe a été attribué. La Télévision de Catalogne pourra diffuser légalement les quatre chaines principales de son réseau public. Cette avancé est le fruit d’une collaboration franco-espagnole conformé par un accord. Ce bouquet est accessible via le canal 37. Bon visionnage à nos amis catalans.
    Lire la suite...

  • Le centre météorologique de Tarbes vient d'aménager dans de nouveaux locaux. Ce déplacement sous-entend que Tarbes fait partie des trois services de Météo France conserve sur Midi Pyrénées (5 fermeture prévue).  La direction prévoit  même une évolution de la masse salariale. Le centre météorologique de Tarbes étend ses compétences. Il devient le pôle maintenance du sud de l’Aquitaine et du Sud-Ouest de Midi Pyrénées pour les équipements lourds de Météo France. Il deviendra en juin le centre de prévision météorologique principal sur un secteur recouvrant l'Ariège au Pyrénées Atlantiques. De plus par sa situation géographique, il centralise et devient l'unité responsable de la nivométéorologie sur les Pyrénées. Le ciel s’assombrit en apprenant que Météo France prévoit une fermeture de la moitié de ses centres. La qualité d'un service doit-elle toujours être sacrifie sur l'autel de la rentabilité ?
    Lire la suite...

  • Un article de "La Dépêche du Midi" rappelle à notre bon souvenir que débute demain : Les Artisanales du Comminges à Saint Gaudens.

    "Les Artisanales du Comminges, organisées par la chambre de métiers et de l'artisanat de la Haute-Garonne avec le soutien des collectivités locales et de divers partenaires auront lieu sur trois sites, Saint-Gaudens, (27 juin au 19 juillet), Aspet, (1er au 22 août), Luchon, (5 au 27 septembre). Demain à la halle aux grains, 36 artisans d'art seront sur le site, créateur de chapeaux, de sac à main, ébéniste, souffleur de verre au chalumeau, créateur de violette de Toulouse, peintre, potier, et bien d'autres. À noter que l'association des faïenciers de Martres Tolosane sera présente cette année avec l'ensemble de ses artisans. L'Inauguration se fera demain à 18 heures par

    André Maury, 1er vice président de la chambre de métiers et de l'artisanat et Jean-Raymond Lepinay, maire de Saint-Gaudens, en présence des élus locaux et professionnels et des artisans exposants. En 2011, 7 574 visiteurs sont venus découvrir l'artisanat de Midi-Pyrénées."

    Consultable grâce au lien suivant : Saint-Gaudens. Les artisanales Dès demain
    Lire la suite...

  • Pour information, nous relayons l'article paru dans la Dépêche du midi du 17/05/2013.

    Le Haut Cabardès en Pays Cathare et Montagne Noire, une sorte de joyau brut dans une nature préservée. Du Sud au Nord, de vignes en garrigues, aux profondes hêtraies, la magie opère. L'eau coule, irrigue, rafraîchit, jaillit en cascades. Quatorze petits villages s'organisent autour des cours d'eau ou à fleur de roche, sous le regard bienveillant du Pic de Nore, vigie du massif. Tout ici témoigne de la présence humaine depuis des millénaires, il faut dire que la région est accueillante. Un sous-sol riche, une situation privilégiée entre mer et océan, des forêts, du soleil. Forges, clochers, capitelles, châteaux à faire chanter les troubadours, lavoirs, glacières, pierres à cupules, un éventail de surprises le long des sentiers qui font la joie des randonneurs. Ce week-end prolongé sera l'occasion de découvrir ces chemins. Les Festirand'hautcabardes se déroulera le 18 19 et 20 mai où seront proposées des randonnées guidées gratuites. Inscription indispensable ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 04 68 47 38 60). Les rassemblements auront lieu devant le bâtiment de la Communauté de Communes aux Ilhes Cabardès D 101 route de Lastours Mas Cabardès. Samedi 18 mai, le tour du grand bosquet - 16 km 670 m dénivelé (9 heures) ou le circuit des trois vallées - 11 km 430 m de dénivelé (9 heures). Dimanche 19 mai, le Roc de Nouret - 19 km 950 m de dénivelé (10 heures) ou le chemin des glacières - 7 km 150 m de dénivelé (13h30). Lundi 20 mai, autour des châteaux 13 km (9h30). Un repas traditionnel (sur réservation) est organisé, dimanche 19 mai à partir de 19h30 au restaurant du Lac de Pradelles Cabardès (20€).
    Lire la suite...

  • L'État et l'Association de valorisation du massif du Néouvielle ont signé une convention à la mairie de Vielle-Aure dans le cadre des Pôles d'excellence rurale (PER).

    Ce label "Néouvielle, destination Nature" est justifié par plusieurs facteurs :
    Contribution au développement durable son inscription rurale qualité du partenariat public/privé Ce label permet un passage en Pôle d'excellence rurale et surtout la mise en place de certains investissements pour un montant de 932 500 € ( mise en place d'une centrale de réservation pour les refuges, création de circuits pour personnes handicapées,..).
    Lire la suite...
  • Lac de Bouillouses (01.08.12)

    Une initiative interessante mis en place par un partenariat entre le conseil général et la fédération de pêche des Pyrénées Orietales.
    Elle permet essentiellement aux non-pêcheurs ou aux pêcheurs peu aguerris de découvrir ou d'améliorer gratuitement les rudiments de la pêche en lac de montagne mais aussi d'apprécier le site.

    L'animation pêche s'organise autour de quatre sorties journalières de deux heures chacune avec un départ fixé à partir du stand d'accueil installé sur l'aire d'arrivée des navettes à 8 h, 10 h, 13 h et 15 h.
    Chaque groupe est guidé sur les berges de l'étang Long d'en Bas et raccompagné au point de départ.

    Le premier rendez-vous a eu lieu le mercredi 25 juillet sur les berges de l'étang Long d'en Bas, le second suivra le mercredi 22 août. Quelques jours auparavant, les dévoués animateurs de la Fédération et de l'association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Font-Romeu ont assuré le déversement de 200 kg de poissons, 100 kg de truites arc-en-ciel, 50 kg de truites farios et 50 kg de saumons de fontaine.

    Ce sont 72 personnes qui ont bénéficié de cette démarche de découverte halieutique. Avec la complicité d'une très belle journée ensoleillée, c'est avec beaucoup d'entrain que 43 jeunes garçons et jeunes filles, ainsi que 29 adultes ont pris possession des cannes à pêche mises à leur disposition.

    Bien entendu une dizaine d'animateurs, attentifs aux premiers pas de leurs invités, étaient là pour expliquer toutes les finesses de la pêche, l'eschage des hameçons, la façon de lancer, le ferrage et le décrochage des poissons. Sans que la pêche soit miraculeuse, les truites étaient mordeuses et chacun des participants a pu ramener le produit de sa pêche. La conclusion de chacune des quatre sorties s'est concrétisée sous la forme d'un diplôme "baptême de pêche" remis à chaque participant par le président de la fédération.

    Cette journée placée sous le signe de la convivialité a connu une belle réussite, c'est de bon augure pour le rendez-vous du 22 août prochain.

    article extrait du quotidien "l'indépendant du 1/08/2012"
    Lire la suite...
  • Depuis 27 ans, pour quelques représentations au cours du mois de juillet, l' Art  s'offre un théâtre à sa démesure.
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.