Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Bivouac Responsabilité

Responsabilité

Balade Rando Pyrénées.com est un site communautaire. Son contenu est le fruit d'échange et de partage, il est un espace d'information. Les informations fournies sur Balade Rando Pyrénées.com ne pourront en aucun cas engager la responsabilité du site ou des personnes qui travaillent à la réalisation de ce site. La S.A.S. Pigoba, gestionnaire de Balade Rando Pyrénées.com, décline toute responsabilité en cas d'accident et ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable de quelque manière que ce soit.

Le dessein de Balade Rando Pyrénées qui se veut être un portail d'information communautaire sur les Pyrénées française et espagnole, sous-entend une dangerosité liée à la zone géographique. La Montagne ou la Mer sont des milieux dangereux où le respect de règles et de précautions sont indispensable. Notre espace Bivouac vous rappelle certaines de ces règles.
D'autre part, la pratique des activités traitées sur le site (randonnée pédestre, équestre, cycle, pêche, plongée sous-marine,..) exige une connaissance du terrain, de ces qualités physiques personnelles et l'acceptation d'un degré de risque adapté aux capacités de chacun.

Balade Rando Pyrénées vit avec le contenu de ces nombreux rédacteurs, le contenu de ce site est le fruit d'expérience personnelle, il reste une source d'idée et d'inspiration pour vos propres expériences.
La randonnée est synonyme d'espace et de liberté. Une randonnée est propre à chacun, inventez la vôtre !

 

Actualités


  • Le vignoble de Madiran et du Pacherenc du Vic Bilh est géré actuellement par deux entités :
    Syndicat des vins O.D.G (organisme de défense et de gestion) Comité Interprofessionnel Lors d’une réunion les deux présidents ont souhaités un passage de relais vers une gouvernance unique pour faciliter le travail de communication nécessaire à la valorisation de ce superbe vignoble pyrénéen. Il est pressenti un à la tête de cette nouvelle entité, un jeune président de 36 ans Paul Dabadie. Nous lui souhaitons un bon mandat.
    Lire la suite...

  • Une pétition circule actuellement sur la protection de l'apiculture, nous vous proposons un lien pour vous informer. Il est possible de signer une pétition, cela est un geste symbolique pour faire prendre conscience au lobby et au pouvoir public que sans vie leur fortune n'a plus de sens. La disparition des abeilles, ce tout petit insecte, entrainera la disparition à terme de la vie. Elle a un rôle déterminant dans l'écosystème. Cliquez pour aller voir la pétition.
    Lire la suite...

  • Les Pyrénées sont le lieu où nombre de légendes du Tour de France se sont faites. Et au vu du profil des 3 grandes étapes de montagne de l’édition 2012, nul doute que la tradition sera respectée cette année encore.

    Les festivités démarrent le dimanche 15 juillet avec l’étape entre Limoux et Foix dans un parcours de 191 km. A leurs arrivés, les cyclistes auront passé le col du Portel, de catégorie 2, le Port de Lers, catégorie 1, soit 11.4 km de montée à 7% et le Mur de Péguère de catégorie 1 avec ses 9.3 km de montée à 7.9% et ses pics à 18% lors de l’arrivée au sommet. L’arrivée se fait à Foix, troisième fois ville étape du Tour de France.

    Lundi 16 juillet, c’est une journée de plaine, et repos le lendemain. Mercredi 18 juillet sera surement la journée la plus importante à suivre cette année avec une étape de 197 km entre Pau et Bagnères-de-Luchon. Cette petite « ballade » débutera par le col de l’Aubisque, col hors catégorie, avec 16.4 km de montée suivi du mythique Tourmalet, lui aussi célébrissime hors catégorie de 19 km d’ascension. Suivent les cols d’Aspin et de Peyresourde, tous deux de catégorie 1, longs de 12.4 et 9.5 kilomètres. L’étape se termine à Bagnères-de-Luchon, 51eme fois ville étape après avoir traversé des paysages tous plus magnifiques les uns que les autres et écrit vraisemblablement une nouvelle page du Tour de France.

    La troisième et dernière étape pyrénéenne partira du lieu d’arrivée de la veille pour finir à Peyragudes. Au sommaire du jour : le col de Menté, catégorie 1, 9.3 km d’ascension sur 9.1% de moyenne. Suivent le col d’Ares et la côte de Burs. Mais pas le temps de profiter du décor car c’est le Port de Bales, un hors catégorie, qui approche avec ses 11 km de montée à 7.7% en moyenne. La dernière grande étape des Pyrénées se clôture par la montée sur Peyragudes sur une nouvelle route utilisée pour la première fois par le Tour.
    Un millésime 2012 qui s’annonce prometteur en rebondissement.
    Lire la suite...
  • Un superbe trékking....
    Sur la page Facebook du Dahu Ariègeois, il propose une nouvelle sortie en raquette a neige pour le week du 1er mai 2012, du samedi 28 au dimanche 29 avril.

    Profitez de forte chute de neige en altitude la semaine précédente, je propose un tréking de 2 jours dans la vallée des Bésines pour une rencontre avec un lac glacé au fond d’un cirque aux paysages nordiques.

    Après une belle journée d’effort et d’émotion profitez d’une nuit réparatrice dans le refuge des Bésines.
    Lire la suite...

  • J'ai eu le plaisir d'être invité pour la dernière étape du Marathon des Sables, un délice !!!

    Cette épreuve, 27 ème éditions, se déroule au Maroc. Pour l'année 2012, il a débuté à Ammouguer le 8 avril pour se terminer à Merzouga le samedi 14 avril  par la victoire de Salameh AL AQRA (Jor) chez les hommes et Laurence KLEIN (Fra) chez les femmes.

    Cette épreuve, aux 1031 inscrits, est digne des travaux d'Hercule. Les participants ont parcourus 246 km 500 en 6 étapes au cœur du Maroc.
    Vous parcourez à l'aide de votre road book des distances variables tous les jours pour relier l'arrivée. Vous êtes déconnecter du monde en arrivant chaque soir au bivouac, heureux d'avoir terminé une étape.
    Je m'incline devant une telle prouesse physique et mentale. Vous pouvez découvrir le parcours sur le site Marathon des Sables.com pour vous faire une idée de l'épreuve.

    Je suivrai l'édition 2013 avec le plus grand respect pour soutenir ces dieux du sables.
    Lire la suite...
  • L’Ariège vibrera ce week-end sous les foulées du Trail des Citadelles. Les organisateurs attendent 1200 participants pour cette course de référence sur les sentiers d'Olmes. Les coureurs découvriront des paysages prestigieux en parcourant le Pays Cathares : Montségur, Roquefixade, ... et finiront leur épreuve par la croix de Millet. Nous félicitons l'association avec tous ces bénévoles pour le travail qu’ils réalisent à chaque éditions. Bonne course et faites-vous plaisir.
    Lire la suite...

  • L'État et l'Association de valorisation du massif du Néouvielle ont signé une convention à la mairie de Vielle-Aure dans le cadre des Pôles d'excellence rurale (PER).

    Ce label "Néouvielle, destination Nature" est justifié par plusieurs facteurs :
    Contribution au développement durable son inscription rurale qualité du partenariat public/privé Ce label permet un passage en Pôle d'excellence rurale et surtout la mise en place de certains investissements pour un montant de 932 500 € ( mise en place d'une centrale de réservation pour les refuges, création de circuits pour personnes handicapées,..).
    Lire la suite...

  • Tout le monde connaît en montagne les traits rouges et blancs qui jalonnent les sentiers. Tous les GR (itinéraires de Grande Randonnée) de France et de Navarre sont balisés de la même couleur. Tous les ans, un peu avant l'été, des bénévoles de la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP) s'arment de pinceaux et de pots de peinture pour remettre en état chaque balise. André Berrotte est de ceux-là. Voilà des années qu'il s'investit et se rend utile pour le plus grand nombre. Des années aussi qu'il est président du Comité départemental de la randonnée pédestre. D'avril à juin, lui et les soixante et onze autres baliseurs des Pyrénées-Atlantiques s'en vont sur les chemins pour repeindre le balisage défectueux. "Ce qui compte, c'est rendre la marche du randonneur la plus fluide possible, et qu'il n'hésite pas à une bifurcation. Le balisage doit être logique, évident et visible en cas de brouillard." Une caisse à outils bien fournie Les Pyrénées-Atlantiques comptent 850 km de GR et près de 1 500 km de sentiers en tout genre. "On ne balise que les GR, poursuit André Berrotte, toujours en binôme. Patrice Bellanger, le responsable de la commission sentier, distribue à chacun un tronçon bien particulier qu'il s'agit d'arpenter dans les deux sens, pour vérifier le balisage." Le tronçon d'André part de Logibar jusqu'à Sainte-Engrâce, en Soule. Mais il lui arrive de prêter main-forte ailleurs, lorsqu'il faut repasser derrière certains, corriger des erreurs ou des négligences. Sa petite caisse à outils bien fournie, André est pointilleux et apprécie le travail bien fait. À l'aide d'une brosse et d'une pince pour couper les ronces, il nettoie avant de peindre sur des supports toujours bien visibles. Mais l'aménagement et l'entretien des sentiers restent l'apanage des entreprises d'insertion subventionnées par le conseil général. "Je randonne utile" Parler de lui, il n'aime pas ça. Il oriente autant que possible la conversation vers la FFRP, ce pour quoi il s'est engagé. "Je faisais partie du comité départemental du tourisme équestre qui s'est rapproché du comité de la FFRP. Ils cherchaient un président, et sans trop savoir comment, on m'a confié le poste. C'est comme cela que je me suis retrouvé baliseur. Du coup, je randonne utile. Et j'aime ça." André présente les topos édités par la FFRP, parle aussi des chemins de randonnée transfrontaliers (GRT). Un projet qui se met en place avec les communes concernées. Une vingtaine est déjà homologuée dans le département. Et pour parer au cafouillage engendré par les nombreux croisements entre les différents chemins, le conseil général réfléchit à une signalétique qui représentera bien chaque sentier à chaque intersection. La Fédération française de la randonnée pédestre a aussi créé une fiche d'appréciation destinée aux randonneurs, Eco Veille. Elle permet de faire un état des lieux, de dire ce qui ne va pas. Elle se télécharge sur le site de la Fédération et est distribuée dans les gîtes et les offices du tourisme. André Berrotte est intarissable. Sa Fédération, c'est aujourd'hui son moteur pour arpenter les chemins. À cheval ou à pied, l'homme se plaît à vadrouiller. À 75 ans, il n'est pas prêt de poser son sac. ZOOM Une vie sur les chemins André Berrotte a l'âme nomade. Il a passé sa vie sur les routes et les chemins, d'abord comme guide équestre aux quatre coins de la planète, ou presque. Tunisie, Algérie, Maroc, États-Unis… Et sur la traversée des Pyrénées qu'il connaît, du coup, mieux que personne. En 1991, il devient coordinateur de la structure environnement pour l'association Béarn Solidarité qui s'occupe de l'insertion des publics en difficulté. Leur travail consiste à nettoyer les sentiers, ainsi que les rivières et les berges. Aujourd'hui à la retraite, il poursuit son bénévolat à la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP), se plaît à arpenter les sentiers, seul ou à deux, à oeuvrer pour la communauté, se rendre utile. C'est ce qui le motive. André Berrotte ne monte plus à cheval, mais il est toujours en chemin. Qu'importe le moyen de transport en fin de compte. Par Laurence Fleury article paru dans le République des Pyrénées du 18/08/2012
    Lire la suite...

  • Le monde des producteurs de lait de brebis Basque est en colère. Ces derniers jours, ils sont réalisés des actions coup de poing pour exprimer leur mécontentement en déversant des milliers de litres de lait, à Pau et Biarritz. Hier matin, 19 janvier 2012, la C.L.P.B. coopérative laitière du Pays Basques a offert 4 000 yaourts aux Restos du Coeur. Un geste de solidarité et une symbolique, la précarité n'est pas le fruit d'une constante économique actuelle. La demande des producteurs est légitimes. Ils demandent simplement que l'accord passé avec les industriels transformateurs soit appliqué. Les industriels favorisent, à ce jour, l'importation de lait extérieur aux Pays Basque. Cette stratégie économique entraine une surproduction des agriculteurs locaux de l'ordre 1,35 millions de litres. Avec l'augmentation constante des coûts de transport, espérons un changement de stratégie pour la sauvegarde d'emploi locaux.
    Lire la suite...
  • Messe des Bergers (25.06.12)

    La quinzième édition de la messe à la cabane du val d'Arizes est programmée pour le dimanche 15 juillet à 11 heures. Elle sera servie par le père Gaétan avant son retour à Madagascar, son pays d'origine. Cette messe, à l'attention des bergers menant les troupeaux dans les hautes prairies pour la période estivale a tout d'abord été discrète. Seuls quelques amis avaient fait la marche. Cette année, les organisateurs espèrent bien battre le record des dernières années et dépasser le seuil des 300 randonneurs. Célébrer cette bénédiction juste après le 14 juillet paraît de bon augure aux organisateurs : Jeannot, Jean-Pierre, Marcel…. et sera l'heure de fêter l'événement, comme d'habitude et comme ils l'entendent dans la simplicité et le partage. Extrait de la Dépêche du midi du 25/06/2012
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.