Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Carnet d'adresses Clubs et associations Rando pédestre

Clubs de Randonnée Pédestre des Pyrénées Atlantiques



pedestre-s
As'Pyr

27, rue Principale


64360 TARSACQ


Tél. :


Courriel : Contact.as-pyr


Site Web : http://as-pyr.fr.gd

pedestre-s
Club Alpin Français Bayonne – Pays Basque
Maison des associations - 11 allée de Glain
64100 BAYONNE
Tél.: 05 59 447 410
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Site Web : http://bayonne.ffcam.fr

pedestre-s
Club Alpin Gazelec Bayonne Montagne
C.M.C.A.S.
B.P. 419
64104 BAYONNE Cedex
Tél.: 05 59 586 868


pedestre-s
Club Alpin Français Orthez

8 bis avenue Francis Jammes


64300 ORTHEZ


Tél. : 06 81 13 29 81


Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Site Web : http://www.clubalpinorthez.fr/



pedestre-s
Club Alpin Français Pau

Maison Patie - 70 Bd du Recteur Jean Sarrailh


64000 PAU


Tél. : 05 59 277 181


Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Site Web : http://cafdepau.ffcam.fr/

pedestre-s
Club Alpin Français de Pau Section Vallée d'Ossau
chez M. Pierre Hourcade
63, rue Barthèque
64440 LARUNS
Tél.: 05 59 053 325
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


pedestre-s
Club Alpin Français Turbo Béarn

La Pépinière - 6 av Robert Schumann


64000 PAU


Tél. : 05 59 275 460


Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Site Web : http://www.cafturbobearn.fr

pedestre-s
Club des Sportifs de Gourette Section Ski
chez M. Francis Doux
19, rue de la Houndaa
65260 CASTET
Tél.:
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


pedestre-s
Club Alpin Français Oloron

Place de la Résistance


64400 OLORON STE MARIE


Tél. : 05 59 361 683


Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Site Web : http://www.clubalpinoloron.fr

 

Actualités


  • La marque N'PY qui regroupe 8 stations des Pyrénées vient créer l'événement au Nailloux Fashion Village les 17 et 18 février prochain. Les stations pyrénéennes vont déplacer la montagne pour deux jours au centre du village en installant une piste de luge. Cette attraction est gratuite pour les petits ou pour les grands. Un atelier "Bonhomme de neige", pour enfant seulement sera présent. Cette attraction a pour but de faire connaitre la marque N'PY  au plus grand nombres, déplacez-vous si vous le pouvez de nombreux forfaits seront offert, et plus peut être...
    Lire la suite...

  • Plusieurs stages de formation pour animer des randonnées pédestres sont organisés dans les différents massifs, par la Fédération française du milieu montagnard. Dispensée dans le cadre de l'animation bénévole, cette formation permet d'apprendre à préparer et à animer des randonnées pédestres en moyenne montagne, hors des sentiers battus et tout en respectant l'environnement et la sécurité des randonneurs. Elle s'adresse aux animateurs des associations et à toute personne qui souhaite approfondir ses connaissances à titre personnel. Elle conduit au brevet fédéral d'accompagnateur fédéral de randonnées pédestres. L'âge minimum est de 18 ans. Son contenu porte sur l'orientation, la lecture d'une carte, la préparation d'un itinéraire, la conduite de groupe, les arrêts et le bivouac, les équipements, la météo et la sécurité dans le milieu. Cette activité omnisports de loisirs ne comporte ni escalade, ni épreuve chronométrée. Les stages : Pyrénées-Orientales, Font-Romeu, du 19 au 25 août. Hautes-Pyrénées, Vallée du Louron, du 7 au 13 octobre. Ce texte est extrait du journal Midi Libre du 29/02/2012.
    Lire la suite...
  • Exposition Photo (06.08.12)

    Lire la suite...
  • Lac de Bouillouses (01.08.12)

    Une initiative interessante mis en place par un partenariat entre le conseil général et la fédération de pêche des Pyrénées Orietales.
    Elle permet essentiellement aux non-pêcheurs ou aux pêcheurs peu aguerris de découvrir ou d'améliorer gratuitement les rudiments de la pêche en lac de montagne mais aussi d'apprécier le site.

    L'animation pêche s'organise autour de quatre sorties journalières de deux heures chacune avec un départ fixé à partir du stand d'accueil installé sur l'aire d'arrivée des navettes à 8 h, 10 h, 13 h et 15 h.
    Chaque groupe est guidé sur les berges de l'étang Long d'en Bas et raccompagné au point de départ.

    Le premier rendez-vous a eu lieu le mercredi 25 juillet sur les berges de l'étang Long d'en Bas, le second suivra le mercredi 22 août. Quelques jours auparavant, les dévoués animateurs de la Fédération et de l'association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Font-Romeu ont assuré le déversement de 200 kg de poissons, 100 kg de truites arc-en-ciel, 50 kg de truites farios et 50 kg de saumons de fontaine.

    Ce sont 72 personnes qui ont bénéficié de cette démarche de découverte halieutique. Avec la complicité d'une très belle journée ensoleillée, c'est avec beaucoup d'entrain que 43 jeunes garçons et jeunes filles, ainsi que 29 adultes ont pris possession des cannes à pêche mises à leur disposition.

    Bien entendu une dizaine d'animateurs, attentifs aux premiers pas de leurs invités, étaient là pour expliquer toutes les finesses de la pêche, l'eschage des hameçons, la façon de lancer, le ferrage et le décrochage des poissons. Sans que la pêche soit miraculeuse, les truites étaient mordeuses et chacun des participants a pu ramener le produit de sa pêche. La conclusion de chacune des quatre sorties s'est concrétisée sous la forme d'un diplôme "baptême de pêche" remis à chaque participant par le président de la fédération.

    Cette journée placée sous le signe de la convivialité a connu une belle réussite, c'est de bon augure pour le rendez-vous du 22 août prochain.

    article extrait du quotidien "l'indépendant du 1/08/2012"
    Lire la suite...

  • Nous venons d'apprendre, avec du retard, que la station de Peyragudes accueillera cette hiver les championnats de France de ski alpin. Cette épreuve est absente des piste des Pyrénées depuis trente ans. Toute l'élite du ski français (Adrien Théaux, Jean-Baptiste Grange, Alexis Pinturault, Tessa Worley, Marion Rolland, Anne-Sophie Barthet…) sera présente du 18 au 24 mars 2013. Les coureurs s'affronteront en slalom, géant, super g et descente sur les différentes pistes de la station.
    Lire la suite...



  • Au coeur des Pyrénées Orientales, à Prades, vient de naitre une nouvelle maison d'éditions : Sol Y Lune.

    Ester Mérino est la fondatrice de ce nouvel outil de promotion culturel qui entend proposer des ouvrages à des prix abordables tout en proposant une présentation soignée.

    Sol Y Lune se présente comme une maison qui « veut considérer le livre comme un outil culturel, comme une fenêtre par laquelle on regarde et on s'évade, on s'émerveille ou on se fâche, on apprend des choses, on ressent de choses ».

    Le premier titre disponible est : La Maison du Chocolat de l'auteur espagnol Claudio Cerdan.
    Lire la suite...
  • Nous vous proposons un article fort intéressant sur le Piment Espelette publié dans l'Express.

    Piment d'Espelette, devenu "le caviar pourpre" du Pays basque


    ESPELETTE (Pyrénées-Atlantiques) - La production du piment d'Espelette (Pyrénées-Atlantiques) explose grâce à la notoriété acquise à travers son Appellation d'origine contrôlée (AOC) qui fait vivre quelque 170 producteurs pour le plaisir d'épiceries fines et chefs étoilés.

    Un couple d'agriculteurs Panpi Olaizola (D) et Leire Ithurralde font leur récolte de piments d'Espelette, le 21 août 2012

    A la ferme Belazkabieta d'Espelette, nichée au pied du Mondarrain (749 m), le couple formé par Panpi Olaizola et Leire Iturralde s'apprête à récolter le fruit de 9.000 pieds de piment plantés au printemps sur 0,4 ha.

    "C'est un travail entièrement manuel, il faut revenir sans cesse à la tâche, le piment ne peut être ramassé que lorsqu'il est rouge à 100 %" explique Panpi Olaizola.

    La récolte est strictement réglementée, puisque l'Appelation d'origine contrôlée obtenue en mai 2000 et qui s'est enrichie en 2008 d'une "Appellation d'origine protégée", prévoit qu'elle doit être manuelle, exclure les "piments blessés, fendus ou nécrosés" et doit être terminée le 30 novembre.

    "Le piment mis en corde doit avoir un épiderme sans défaut. Il mesure entre sept et 14 centimètres. Une corde peut comprendre jusqu'à 100 piments," précise Leire Iturralde.

    La poudre de piment doit elle provenir exclusivement d'une même exploitation et ne contenir ni colorant, ni additif, ni conservateur.

    Le terroir AOC, blotti contre le piémont pyrénéen autour d'Espelette, s'étend sur dix communes du Labourd (une des sept provinces du Pays basque) et concerne seulement une centaine d'hectares, qui jouissent de températures douces en été, d'une pluviométrie unique en France à cette altitude et d'une brise naturelle créée par un relief tourmenté.

    Ici, on parle de "caviar pourpre" depuis que le piment a obtenu l'AOC, devenant la seule épice jouissant de titre en France.

    Grâce à cette appellation, la production a doublé en quatre ans, atteignant 156 tonnes. Le chiffre d'affaires généré par la filière en 2011 représente 9 millions d'euros, selon le Syndicat de l'AOP Piment d'Espelette, qui, en poudre, se vend à 48 EUR le kilo.

    Très apprécié des grands chefs

    Sur cette période le nombre de producteurs a augmenté de 60%.

    "L'effondrement de certains cours agricoles (porc, lait) a amené des producteurs à revenir au piment d'Espelette, permettant le maintien de certaines exploitations agricoles", explique à l'AFP la présidente du syndicat Martine Damois.

    "L'AOP bénéficie désormais d'une demande du marché national en épiceries fines, magasins de terroir, restaurateurs et grossistes", précise-t-elle.

    Le piment connaît aussi une demande à l'export de pays européens, du Canada et des Etats-Unis, et de pays asiatiques (Japon).

    La filière, précise-t-elle, génère 650 emplois directs.

    Le couple de jeunes trentenaires de la ferme Belazkabieta a lui repris l'exploitation familiale construite en 1834.

    Y cultivait-on déjà le piment d'Espelette, venu du Mexique et débarqué dans les mallettes de Christophe Colomb avant d'arriver en France, aux alentours du XVIe siècle '

    "Les femmes le cultivaient pour un usage domestique", raconte Panpi Olaizola: "Mes parents l'ont commercialisé à partir de 1972".

    Le piment d'Espelette est aussi très apprécié des grands chefs.

    Le chef trois étoiles Michel Guérard de l'hôtel-restaurant "Les Prés d'Eugénie" à Eugénie-les-Bains (Landes), est l'un de ses ambassadeurs.

    Il "est voluptueux composé d'arômes complexes, à la fois délicat et sensuel. Il dégage un parfum de fruits d'été séchés. Tout peut se marier avec lui à condition qu'on l'utilise avec parcimonie", témoigne-t-il.

    Le succès a cependant son revers: les terres, dont les prix flambent, pourraient intéresser de grands groupes agroalimentaires qui chercheraient ainsi à monopoliser un marché rémunérateur.

    "Nous devons garder la main", dit Mme Damois: "Nous tentons actuellement de durcir le cahier des charges pour que la filière reste protégée".  l'auteur et contribue également à la rédaction d'articles dans plusieurs magazines de rando
    Lire la suite...
  • Nous vous proposons  l'article de La Dépêche du Midi du 24/06/2012 :
    Imaginez une rivière qui coule quand ça lui chante ! Voilà Fontestorbe, à Bélesta. Véritable merveille de la nature, Guillaume de Salluste, sieur du Bartas (1544-1490), mettait Fontestorbes au nombre des « neuf muses des Pyrénées ». Fontestorbes est connue depuis la nuit des temps ; elle a toujours intrigué les hommes qui vécurent ici. Son nom, d'ailleurs, porte l'interrogation qu'elle suscite : selon les érudits, il vient soit du latin « Fontes Orbati », c'est-à-dire sources privées d'eau, ou peut-être « Fons Turbatus », source dérangée, ou encore le nom pourrait dériver de la transcription francisée de l'occitan « Font Estorba », ou source encombrée. Ainsi donc, elle est intermittente : de 65 mn en début de cycle ; elle diminue ensuite progressivement jusqu'à atteindre un minimum de 61 mn, puis remonte de nouveau et peut dépasser sa moyenne avec un maximum de 90 mn. Mais elle ne s'arrête pas totalement de couler. En général, dans des conditions climatiques moyennes, le cycle d'intermittence va de la mi-juillet à la fin novembre, c'est-à-dire une durée de 130 jours. Mais attention, lors du cycle d'intermittence, celui-ci peut cesser provisoirement pendant plus ou moins longtemps lorsque se produisent des pluies régulières ou de forts orages. La Dépêche du Midi
    Lire la suite...

  • Fasètz la Lenga en Cabardés, se déroulera pour son édition 2012 du 29 février au 10 mars. Il s'agit d'un festival où l'in fait perdurer la langue et la culture occitane au coeur du Cabardés. Le 4 mars 2012, il sera possible de participer à une randonnée commentée par l'Association Patrimoine, Vallées des Cabardés. Vous pouvez vous renseigner au 04 68 771 190. Bon festival !
    Lire la suite...
  • Hiriko suite (27.01.12)

    Nous vous présentions, il y a peu, le concept Hiriko. Elle vient d'être présenté à Bruxelles et utilisé par José Manuel Barroso en personne. Pour compléter, notre article précèdent, nous précisons qu'elle peut se garer dans un espace 1,5 mètres (génial), et que le pare brise est coulissant. Une commande de 100 véhicules est signé avec Bruxelles. Ils seront partagés entre la gare T.G.V., l'aéroport et le quartier Européen. Le projet a été réalisé avec l'aide du fond social de l'Europe. Le projet est une superbe réussite, de nombreuses capitales sont intéressées par ce concept novateur. "La cerise sur le gâteau" est pour la Vitoria et sa région,  le projet devient une manne de création d'emploi pour cette partie du Pays Basque.
    . Photo extraite de cotebasque.net
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.