Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Actualités Protection de l'apiculture

Protection de l'apiculture


Une pétition circule actuellement sur la protection de l'apiculture, nous vous proposons un lien pour vous informer. Il est possible de signer une pétition, cela est un geste symbolique pour faire prendre conscience au lobby et au pouvoir public que sans vie leur fortune n'a plus de sens. La disparition des abeilles, ce tout petit insecte, entrainera la disparition à terme de la vie. Elle a un rôle déterminant dans l'écosystème. Cliquez pour aller voir la pétition.
 

Actualités

  • La Saligue (17.02.12)

    La saligue désigne la végétation typique des zones marécageuses. Elle est très importante dans son écosystème. Nous vous rappelons la journée de samedi 18 février 2012, où l'association Evasion Pyrénéenne propose, dans le cadre de la Journée mondiale des zones humides, une journée découverte de la Saligue de Baudreix, classée espace naturel sensible. Cette association travaille en partenariat avec le C.P.I.E. (centre permanent initiative environnement). Au programme de 9 h à 17 h : Balade sur les sentiers de la saligue de Baudreix au cours de laquelle Jean-Charles Roussel, animateur à Évasion pyrénéenne, apportera des informations sur la faune et la flore caractéristique de cette zone humide. Pique-nique Nettoyage des berges sur une zone de la saligue, tout en continuant d'aborder le sujet des zones humides. Lieu : Baudreix Contact : CPIE, tél. 05 59 21 00 29
                   courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

    N'oubliez pas de vous inscrire le tarif est de  5 €, réduit 3 € (enfant de 6 à 12 ans), gratuit -12 ans, abonnés 3 €.
    Lire la suite...



  • Nous apprécions le travail réalisé par Inoc Aquitània. Nous vous relayons l'information sur la nouvelle disponibilité d'un dessin animé en Occitan : " Ma Tèrra tant Aimada"

    "Il s'agit d'une série réalisée par Jacques-Rémy Girerd et produite par le studio Folimage, sera diffusée à partir du 6 février sur le site de Tv.Aquitaine.fr. Doublés en occitan par l'association Conta'm, ce sont 26 épisodes de 5 minutes et autant d'histoires poétiques et ludiques sur l'environnement et l'éco-responsabilité.
    Chaque semaine, un nouvel épisode en occitan sera disponible et restera en ligne durant les 6 semaines suivantes sur TV.Aquitaine.fr.

    "Ma tèrra tant aimada" a reçu le soutien des Conseils Régionaux d'Aquitaine et de Midi-Pyrénées ainsi que du Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques.
    Vous pourrez entendre les 3 parlers aquitains (Gascon, Languedocien et Limousin) de par l'intervention remarquable de 11 enfants comédiens et chanteurs et 3 comédiens adultes."

    Suite à sa sortie récente en DVD, vous pouvez vous procurer le tome 1 par le biais de ce lien : www.vistedit.com. Ce DVD contient les 13 premiers épisodes et les 27 chansons, pour la somme de 15 €.

    Lire la suite...
  • A la station de ski de Peyragudes, il est possible de visiter tous les jeudis , afin de connaître le fonctionnement de la station, l'usine à neige pour tout comprendre sur la neige de culture. La visite est gratuite et commantée par un nivoculteur.
    Lire la suite...

  • La fromagerie Agour située à Hélette, dans les Pyrénées Atlantiques productrice de fromage labélisée Ossau Iraty vient de se voir décerné d'un jury international de professionnels, le titre honorifique de "Meilleur Fromage du Monde". Cet article paru dans le journal Sud-Ouest, insiste sur la qualité du jury réuni cette année en Angleterre. La fromagerie Agour était en compétition avec 2700 autres fromagers du monde entier.
    Il faut souligner que cette fromagerie locale obtient cette récompense pour la deuxième fois, preuve de qualité sur le long terme, nous espérons que cette récompense dopera les ventes à l'exportation.
    Il est le seul fromage français primé.
    Lire la suite...

  • Targassonne est un village de 200 habitants (en 2007) situé en Cerdagne dans les Pyrénées Orientales. Ce bourg est associé à la centrale solaire de Thémis. Lors de l'implantation de ce projet, le plateau de Cerdagne fut choisi pour la clarté de son ciel. Ce phénomène entraine un rayonnement solaire direct  exceptionnel classé comme le plus intense d'Europe.

    Le projet fut stoppé de 1986 à 2004, nos instances dirigeantes ne souhaitant pas valoriser cette énergie, depuis l'évolution, à la hausse du marché du brut, les visionnaires sont réapparus avec une réouverture et des déblocages de fonds publics. Il est vrai que l'on prévoit que le marché de l'énergie solaire représentera 10 % de la production mondiale à l'horizon 2050.

    Une association vient d’être créée : Thémis Solaire Innovation. Elle intègre le Conseil Général des Pyrénées Orientales, la Région Languedoc Roussillon et le pôle DERBI. Cette entité mutualisera les moyens humains, techniques, et financiers. Ce site est un superbe laboratoire de recherche fondamentale, Thémis Solaire Innovation se devra de fédérer les savoir-faire en facilitant les échanges et les alliances.

    Aujourd’hui trois  nouveaux projets sont mis en place sur le site de Thémis.  Ces deux opérations de recherche et développement se nomment « Thémis – Phoc »,  « Augustin Fresnel 1 » et « Pégase ».

    "Thémis-Phoc" est mis en place par l’entreprise Soitec de Grenoble. L’investissement, de cette entreprise internationale, a pour finalité de construite une vingtaine de trackers photovoltaïque à concentration. Ils seront connectés au réseau E.R.D.F pour permettre l’exploitation des 170 kW produits.

    "Augustin Fresnel 1" émane de la société Solar Euromed de Dijon. Cette entreprise, spécialisée dans le solaire à concentration, souhaite par le biais des réflecteurs linéaires de Fresnel, transformer l’eau en vapeur. En effet, en utilisant les phénomènes  thermodynamiques des réflecteurs de Fresnel qui concentrent les rayonnements sur un tube absorbeur situé à 6 mètres de haut.

    Nous nous devions de parler du projet "Pégase", fruit d’une collaboration entre E.D.F et laboratoire PROMES du Centre National de Recherche Scientifique de Perpignan Odeillo, qui travaille justement sur le développement de l’énergie solaire thermodynamique sur Thémis.

    Les héliostats de la  centrale solaire de Thémis utilisent deux techniques :
    La thermodynamique Le photovoltaïque
    Lire la suite...

  • Cette école de pêche est agréée par la Fédération nationale de la pêche en France et de la protection du milieu aquatique, ainsi que la fédération départementale des Hautes-Pyrénées. La finalité de cette école est de permettre à des jeunes âgés de 11 à 16 ans, de découvrir et perfectionner la pratique de la pêche en rivière.

    Cet espace de formation vient d'ouvrir sa saison depuis le 29 février 2012, l'équipe d'animation recevront les jeunes tous les mercredis à 14 h. La formation concerne les techniques, le matériel,  l'entomologie (étude des insectes) et un atelier de montage mouche sera mis en place. Le Passage à la pratique se fera sur la Génie et sur le canal d'arrivée d'eau à la base HPSN.

    La pêche est un art de vivre. Elle permet la découverte et respect de la nature, la maîtrise de soi… Elle permet de trouver une harmonie intérieure. La pratique du No -kill se développe.
    Lire la suite...

  • La région Midi Pyrénées a annoncé que les "Journées Nature "se dérouleront du 26 mai au 3 juin 2012.
    Lire la suite...


  • La maison des patrimoines présente une exposition de photos réalisées par Eugène Trutat (1840-1910). Photographe, pyrénéiste, géologue et naturaliste, il fut le directeur du Muséum d'histoire de Toulouse. Toute sa vie, il s'employa à promouvoir la photographie comme outil de la recherche et de l'éducation. Il mit lui-même en pratique ses conceptions, laissant dans les collections toulousaines (archives municipales, bibliothèque d'étude et du patrimoine, Muséum de Toulouse, Musée du vieux Toulouse) plusieurs milliers de clichés. Passionné de pyrénéisme, ce scientifique fut l'un des premiers à photographier avec autant de détails la vie humaine pyrénéenne. L'exposition présentée à la maison des patrimoines Le Barri, à Auzat, est organisée en partenariat avec la célèbre galerie municipale du Château-d'Eau, à Toulouse. Elle met l'accent sur le regard que Trutat porta sur la montagne qu'il aimait tant, photographiant les cimes, les abîmes, les glaciers et les lacs. Vous pourrez également observer des clichés locaux, entre Foix et Saint-Girons, le vieux moulin à plâtre à Tarascon… Cette exposition exceptionnelle est un témoignage privilégié des mutations que vécurent les Pyrénées dans les dernières décennies du XIXe siècle. L'exposition est visible à Auzat, à la maison des patrimoines Le Barri, du 17 juillet au 19 août, tous les jours, de 14 h 30 à 18 h 30, et du 22 août jusqu'au 16 septembre, du mercredi au dimanche, de 14 h 30 à 18 h 30. Entrée libre. Infos au 05 61 02 75 98. (article extrait de la dépêche du midi)
    Lire la suite...

  • Nous vous proposons un lien vers une pétition que nous trouvons importante. Les abeilles sont synonymes de vie, leur rôle est primordial dans le cycle de la vie. Notre engagement peut permettre une prise en compte par les pouvoirs publics face au lobby des OGM. Nous vous proposons de cliquer sur l'affiche suivante pour vous rendre sur le site et à vous de choisir votre engagement.
    Lire la suite...

  • Un article très intéressant d'Olivier Bonnefon,  vient de paraitre dans Le journal Sud Ouest :

    Des pieds chaussés d'espadrilles fabriquées en Soule avec en fond de décors, les skyline et buildings de Hong Kong. La photo est amusante. Le symbole est fort pour Mathieu Labat et Julien Maisonnave, deux jeunes entrepreneurs biarrots qui ont réussi en l'espace de quatre ans à exporter dans dix pays? dont la Chine, l'un des symboles du Pays basque. Depuis ce printemps en effet, une série de boutiques de Hong Kong mais aussi de Taïwan proposent les modèles Art of Soule. D'autres villes de Chine devraient suivre. « Faire face à la demande » C'est une petite revanche sur l'histoire. Ces dernières années, la fabrication d'espadrilles consommées en France s'est délocalisée massivement en Tunisie, en Inde et pour certaines en Chine où les coûts de main-d'œuvre sont huit fois moins cher. Au risque que l'espadrille y perde son âme. « Il y a cinq ans, nous vendions nos produits principalement sur les marchés. Aujourd'hui, nous contribuons modestement mais sûrement au rétablissement de l'équilibre de notre balance commerciale », s'amuse Mathieu Labat. 65 % du chiffre d'affaires est réalisé à l'export. Et cette part devrait encore augmenter. « Notre problème aujourd'hui est de faire face à la demande. Le marché nord-américain très prometteur sonne à notre porte. Pour répondre, il va nous falloir trouver d'autres ateliers au Pays basque. Même problématique pour le marché des ventes en ligne. » Le label made in France, s'il est attaché à la qualité et la créativité, reste en effet essentiel pour séduire ces clients lointains. « Nous avons été précurseurs dans la relance de l'espadrille, qui reste un marché cyclique. Il y a encore deux ans, nous étions seuls dans les salons. Aujourd'hui, on a vu fleurir la concurrence », commente encore Mathieu Labat. C'est ce dernier qui a eu l'idée de relooker les vieilles espadrilles d'aitatxi (grand-père en basque). « J'avais une paire d'espadrilles blanches avec des semelles en corde sur une étagère et à côté un logo du Tour de France, pour lequel j'ai travaillé. Je me suis dit, pourquoi ne pas faire une série spéciale, d'espadrilles aux couleurs du Tour de France ? » Pour l'encourager, la société du Tour lui cède les droits gratuitement. Mathieu s'associe alors avec Julien, sur le point de quitter sa banque et la France pour s'installer aux États-Unis. Semelles EVA, l'innovation Le duo va investir ses économies et négocier d'autres licences. Ainsi naîtra l'espadrille PSG, Stade Français, ou Biarritz Olympique. L'espadrille de marque comme Rip Curl, Kukuxumusu. Aujourd'hui, Art of Soule possède en portefeuille des licences diverses et étonnantes, notamment celle du groupe punk anglais mythique des Sex Pistols. La société basque a aussi développé des modèles plus stylés. Graphiste, styliste free-lance, Jérôme Chêne, après avoir collaboré à plusieurs marques de surfwear, s'occupe de dénicher les fournisseurs. Pour le jean, il s'approvisionne dans la dernière usine de tissu denim française, Bleu Océane, en Vendée. « Elle travaille pour Givenchy ou Louis Vuitton. » Art of Soule a innové en créant un modèle d'espadrilles avec des semelles EVA, une semelle intérieure en cuir et des renforts. Un modèle décliné en plusieurs versions. Elle s'est diversifiée aussi dans la charentaise made in Poitou-Charentes et le textile. « Reste que l'on ne lâchera jamais Mauléon et l'atelier familial qui nous fabrique les espadrilles. La Soule, c'est notre ADN », explique Mathieu Labat qui travaille avec la famille Marzat. Le succès aidant, cette unité est passée en cinq années de 5 à 27 employés. Les entrepreneurs sont donc à la recherche d'une autre unité de production mais aussi d'argent frais et d'investisseurs pour augmenter leur capacité de production. La concurrence commence en effet à copier les produits mais sur les marchés étrangers, Art of Soule conserve une longueur d'avance et joue les fédérateurs. Des distributeurs asiatiques ont en effet pris contact avec les Biarrots afin de recruter d'autres marques du Sud-Ouest, sur un créneau qualité, tradition et créativité.
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.